Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix de la prairie (b) : riqa, en force

Autres informations / 28.04.2011

Prix de la prairie (b) : riqa, en force

Pour sa

rentrée, Riqa (Dubawi) ne s’est pas embarrassée de tactique. Partie du numéro 1

dans les stalles, elle a occupé la première place du départ à l’arrivée. Une

victoire en force, donc, acquise grâce à une tactique de course intelligente,

mais une victoire logique aussi au vu de ses performances à 2ans. Il faut se

souvenir qu’elle était partie favorite du Prix Tanit (B) remporté par la future

gagnante de Gr3 Espirita (Iffraaj). « Elle avait toujours bien couru à 2ans,

nous disait Freddy Head, son entraîneur, se montrant régulière. Ici, elle est à

sa place. Je n’ai pas trop d’idée pour la suite de son programme. Mais nous

n’avons plus le choix. Ce sera sûrement une Listed. » Visuellement, Riqa donne

l’impression d’avoir pris de la force cet hiver. Sa prochaine sortie, au niveau

black type, montrera si elle a vraiment passé un cap.

LUNA

TUNE, ENCORE LA "NOTE"

La

pensionnaire de Jean-Luc Pelletan, Luna Tune (Green Tune), a une nouvelle fois

pu séduire. Longtemps dernière et handicapée par son numéro 8 dans les stalles,

elle est venue à la fin comme pour gagner. Mais il lui a manqué un "petit

truc" pour faire la différence et, également, elle s’est montrée brillante

en début de parcours. Il faut dire que l’allure était peu sélective (temps

total de deux secondes supérieur à celui des mâles sur le même parcours), ce

qui n’a pas arrangé ses affaires. Luna Tune termine troisième, mais elle

dispose d’un vrai potentiel. Quand elle tombera sur une course qui

"roule" – ce qui est rare en France… –, elle pourra montrer l’étendue

de ses moyens. Quant à la favorite, Rosa Bonheur (Mr Greeley), elle se classe

cinquième. Elle n’en était qu’à sa deuxième sortie et a manqué d’expérience

pour gagner une "B du printemps".

LA NIECE

DE TAMAYUZ

Riqa est

une élève de Shadwell. Elle est née de l’étalon en vogue Dubawi (Dubai

Millenium) et Thamarat (Anabaa), dont elle est le premier produit. Thamarat

s’est illustrée sous les couleurs du Cheikh Hamdan Al Maktoum : elle a débuté

dans le Prix Yacowlef (L), s'y classant troisième, puis a pris la quatrième

place du Prix de Cabourg (Gr3), avant d’ouvrir son palmarès dans une

"D" cantilienne. Thamarat est le premier produit d’Al Ishq (Nureyev),

qui est aussi la mère du champion miler et JDG Rising Star Tamayuz (Nayef),

lauréat des Prix Jean Prat et Jacques le Marois (Grs1). Le pedigree de Riqa

révèle aussi la présence d’Anabaa Blue (Anabaa), le vainqueur du Prix du Jockey

Club (Gr1) en 2001 et, à l’échelon au-dessus, celle d’Urban Sea (Miswaki),

lauréate du Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) en 1993, mère des champions Galileo

(Sadler’s Wells) et Sea the Stars (Cape Cross) et soeur de King’s Best

(Kingmambo), le père du vainqueur de l’“Arc” 2010 Workforce.