Prix de montdidier (b) : beaulieu trouve enfin son jour

Autres informations / 07.04.2011

Prix de montdidier (b) : beaulieu trouve enfin son jour

Il

fallait qu’il s’impose et il l’a fait ! Beaulieu (Motivator) a ouvert son

palmarès à l’occasion du Prix de Montdidier (B) à Compiègne. Son entraîneur,

Éric Libaud, a dû le rallonger sur 2.400m pour qu’il trouve enfin son jour. La

course a été menée à un train de sénateur par le débutant To be Chop (Night

Tango), qui a dû être surpris de se retrouver aussi longtemps devant. Le

chronomètre affiche 2'50"04 au final, un temps bien loin de ceux qui font

référence sur la distance, mais qui pourrait en être un sur 2.800m par

exemple.  Le représentant de Gérard

Augustin-Normand avait pris l’habitude de courir à l’arrière-garde, en montrant

beaucoup de caractère. Il est apparu très détendu aujourd’hui et plutôt à son

aise à cette vitesse. Son jockey, 

Stéphane Pasquier, a laissé tranquillement l’inédit à sa hanche donner

le ton, puis a lancé progressivement Beaulieu dans la phase finale. Le cheval a

accéléré de lui-même, puis a montré une nouvelle fois son caractère pour finir.

Il n’a toutefois pas été inquiété par Private Equity (High Yield), son

principal opposant, qui avait toujours voyagé dans son dos, concluant à une

nette deuxième place.

LE NEVEU

DE MONSUN

Acheté

70.000€ par Sylvain Vidal aux ventes d’août Arqana en 2009, Beaulieu est né du

compliqué Motivator (Montjeu) et de Morning Sun (Law Society), une jument qui

n’a pas couru, dont il est le premier produit. Mais Morning Sun est la soeur

utérine du champion Monsun (K.nigsstu¨hl), vainqueur par deux fois de l’Europa

Preis et de l’Aral Pokal (Grs1). Monsun s’est aussi classé deuxième du

Deutsches Derby, du Grosser Preis von Baden (Grs1) et du Conseil de Paris

(Gr2). Le champion est ensuite devenu étalon et père notamment de Stacelita,

lauréate des "Diane", "Saint-Alary", "Vermeille"

et "Jean Romanet" (Grs1).