Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix de suresnes (l) : war pact face a trois poulains invaincus

Autres informations / 17.04.2011

Prix de suresnes (l) : war pact face a trois poulains invaincus

Depuis

l’année dernière, le Prix de Suresnes (L) a été transféré de Chantilly à

Maisons-Laffitte, passant aussi de 2.000m avec virage à 1.800m ligne droite. Le

Prix de Suresnes a longtemps été un bon tremplin pour le Prix du Jockey Club

(Gr1), C’est d’ailleurs par cette voie là qu’est passé Vision d’État

(Chichicastenango) avant de remporter le derby français en 2008. Mais les modifications

n’en font plus tout à fait une épreuve préparatoire. Cette course mène

désormais au Prix de Guiche (Gr3), qui se court vers le milieu du mois de mai

sur 1.800m avec tournant à Chantilly. La nouvelle formule du Prix de Suresnes a

vu la victoire de Foreteller (Dansili), qui a ensuite pris la quatrième place

du "Guiche". Cette année, ils sont seulement six prétendants à cette

Listed, tous en quête de caractère gras. Parlons en premier de War Pact (War

Front), le pensionnaire de Jean-Claude Rouget, qui détient les meilleurs

titres. Il reste sur deux succès consécutifs, à chaque fois sur le sable, dont

un dernier dans une course B à Deauville. Ce jour-là, il devançait Trebetherick

(Verglas) et Surfrider (Dansili). Le dernier nommé est ensuite devenu le lauréat

du Prix Djebel (Gr3) et s’annonce comme l’un des plus sérieux prétendants à la

Poule d’Essai des Poulains (Gr1). War Pact a effectué ses débuts cet hiver, sur

la piste à Cagnes-sur-Mer, et ne s’était classé que troisième, devancé par deux

de ses compagnons d’écurie, mais il avait laissé néanmoins une remarquable

impression.

VETER,

LA SENSATION CLODOALDIENNE

L’an

passé, Nicolas Clément a pris la deuxième place de cette épreuve avec Persiste

et Signe (With Approval) et présente cette année Veter (Green Tune). Ce poulain

vient d'effectuer des débuts remarqués dans un maiden clodoaldien et un terrain

annoncé comme lourd, s’y imposant avec six longueurs d’avance. Désormais, il

lui faut confirmer l’excellente impression visuelle qu’il a laissée. Deux autres

poulains n’ont couru qu’une seule fois pour une victoire. Il s'agit tout

d'abord de War is War (Galileo) qui a triomphé sur le sable de Deauville. Le

protégé d'Eoghan O’Neill s’était quasiment imposé de bout en bout, mais n’a pas

été revu depuis cette course, fin décembre. Le second poulain comptant une

course pour une victoire est le représentant de l’écurie Wertheimer &

Frère, Slow Pace (Distorted Humor). Il a gagné sur la piste de Fontainebleau.

Bien parti, il avait donné le ton de l’épreuve et s’était montré très

autoritaire pour finir. Mais, pour l’un comme pour l’autre, l’opposition qui

leur faisait face ce jour-là est bien difficile à juger.

LES

AUTRES PARTICIPANTS

Le

solide Eighty Eight Red (Dubawi) vient de conclure à la cinquième place du Prix

Machado (B). Ce cheval à grande action a été pris de vitesse sur le parcours de

Longchamp et devrait se sentir plus à l’aise sur la ligne droite mansonnienne.

Il dispose d’évidents moyens et va avoir besoin de rythme pour s’exprimer

pleinement. Enfin, Cool Dude (Lemon Drop Kid) vient d’ouvrir son palmarès pour

sa rentrée à Deauville à la fin du mois de mars. Il devançait des chevaux qui

avaient l’avantage de la forme et peut confirmer cette bonne performance.