Prix des cadettes : take this waltz transforme l’essai

Autres informations / 06.04.2011

Prix des cadettes : take this waltz transforme l’essai

Take

this Waltz (Enrique) ne paye pas de mine, mais la pouliche appartenant à

Nathalie Carter est particulièrement douée sur l’obstacle. Après des débuts

victorieux dans le Prix d’Essai des Pouliches, elle a confirmé brillamment en

s’imposant dans le Prix des Cadettes, désormais ouvert aux lauréates de l’"Essai".

Marc-Antoine Billard n’a pas hésité à aller dans le groupe de tête et, en face,

sa partenaire avait plusieurs longueurs d’avance sur le reste du peloton,

seulement accompagnée par Lespoir (Canyon Creek). Dallidas (Kahyasi), qu’elle

avait déjà devancée le 16 mars, a bien essayé de l’attaquer sur le plat, mais,

bien appuyée à la corde, la petite Take this Waltz est repartie de plus belle.

« C’est une toute petite pouliche, mais elle a du "jus", confie Jehan

Bertran de Balanda. Elle a bien "giclé" à la fin. J’avais un peu peur

de l’assouplissement du terrain, ainsi que de la pénalisation au poids, car sur

ces petits modèles, le poids compte double. C’est vraiment une victoire

sympathique car ses propriétaires, avec qui je suis associé, sont des amis de

longue date. » Take this Waltz défend les couleurs de Nathalie Carter et Hervé

de Watrigant, qui ont également élevé la pouliche. Compte tenu de son modèle,

Take this Waltz devrait rester à Enghien, mais mais après deux succès, le

programme des 3ans se complique sur le plateau de Soisy. La "ligne"

du Prix d’Essai a confirmé puisque Dallidas se classe de nouveau deuxième. La

soeur de Dindounas a cependant dû une nouvelle fois admettre la supériorité de

Take this Waltz, sans avoir vraiment d’excuses à invoquer.

LES

DEBUTS PROMETTEURS DE GOOD FILLY

Good

Filly (Artan) était l’une des deux pouliches du lot à débuter en obstacle

(l’autre, Isle Enchantée  (Trempolino),

la fille de la bonne Isle, a chuté à la haie d’essai et n’a ensuite jamais été

en course. Après avoir galopé avec les premières, elle a connu un passage à

vide dans le dernier tournant avant de revenir très bien conclure à la

troisième place. Des débuts prometteurs, qui ont satisfait Yannick Fouin, son

entraîneur : « Elle n’est pas très démonstrative le matin, mais elle m’avait

tout de même montré deux ou trois trucs sympas. On voit qu’elle a déjà du

métier car elle s’est montrée très appliquée dans ses sauts. Elle a fait 1.500

mètres sur le mors, ce qui explique son gros passage à vide, mais sa fin de course

m’a beaucoup plu, surtout qu’elle était toute seule pour lutter. »

UNE

SOUCHE "ABDULLAH"

Take

this Waltz a été élevée par Mme J. Blum, D. Vallée et Hervé de Watrigant

(Searching Sarl), dont c’est la dernière poulinière. Éleveur hors sol, il

confie ses chevaux au Haras du Hoguenet. Auparavant, lui et son épouse Nathalie

Carter avaient des chevaux de plat. Take this Waltz est leur premier cheval

d’obstacle. Great Care (El Gran Senor), la mère de la pouliche, courait chez

Pascal Bary pour les couleurs "Abdullah". « Elle était toute petite,

elle aussi, mais avec un grand coeur »,précise Nathalie Carter. Great Care, si

elle n’a pas réussi à s’imposer en course, n’a néanmoins produit que des

gagnants. Pour le moment, son meilleur rejeton était Great Shudder, propre

frère de Take this Waltz, lauréat à Auteuil et quatrième du Prix Jacques d’Indy

(Gr3). Vide cette année, la poulinière va retourner à la saillie d’Enrique,

nous a appris Hervé de Watrigant. Great Care est une soeur de Casual Fame

(Quest for Fame), qui a remporté, pour les couleurs "Abdullah" et

l’entraînement de Maurice Zilber, le Critérium de Lyon (L).