Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix d’escoville (d) : absolutely yes, un tardif qui ne demande qu’a s’epanouir

Autres informations / 14.04.2011

Prix d’escoville (d) : absolutely yes, un tardif qui ne demande qu’a s’epanouir

Face à

un lot de poulains estimés, Absolutly Yes (Country Reel) a fait bonne

impression en enlevant le Prix d’Escoville (D). D'autant plus que le

pensionnaire de Yann Porzier n’avait pas tous les atouts de son côté. Le

terrain était bon jeudi à Longchamp et l’action d’Absolutly Yes ne trompe pas :

c’est un cheval qui va valoir plusieurs longueurs de mieux en terrain très

souple voire lourd. Il lève très haut les genoux, mais cela ne l’empêche pas

d’aller assez vite et ne l'a en rien contrarié quant à l'ouverture de son

palmarès. Également, Absolutly Yes possède de la marge, car il n’était ni

arrivé à son top-niveau physiquement, ni sur sa meilleure distance. Absolutly

Yes est engagé dans plusieurs bonnes courses et son entourage peut commencer à

rêver un peu, comme le racontait Yann Porzier : « J’avais choisi de lui faire

effectuer sa rentrée sur une distance plus courte que ne le veulent ses

aptitudes. J’aime bien faire cela, car, de cette façon, les chevaux trouvent

une course avec du rythme et ne tirent pas. Absolutly Yes est engagé dans le

"Jockey Club", mais nous avons encore le temps de voir. Néanmoins,

même s’il faut rester modeste, on peut commencer à rêver, maintenant. C’est mon

meilleur 3ans à l’écurie. Il est un peu tardif et a encore une grosse marge. Il

sera plus à l’aise sur une piste plus souple. Il avait toujours bien couru à

2ans, mais ce n’était pas un "vrai 2ans". » C’est vrai qu’en 2010,

Absolutly Yes avait bien couru lors de ses trois apparitions. Mais il n’avait

pas été très gâté par les tirages au sort des places à la corde, tirant souvent

des numéros à l’extérieur. Cette fois, il avait le sept dans les stalles et a

pu galoper dans le groupe de tête en étant caché. On a vu le résultat.

FORCEFUL

APPEAL CONTINUE D’APPRENDRE

Deuxième,

Forceful Appeal (Successful Appeal) est un cheval qui dispose de potentiel.

Comme lors de sa dernière course, à Deauville, il a pu être caché. À mi-ligne

droite, il est venu "comme pour gagner", mais sa pointe de vitesse

s’avère finalement être assez courte. Il faudra le revoir lorsqu’il pourra être

emmené plus loin dans un parcours, ou sur une distance plus courte.

LE FRERE

D’AORNOS

Absolutly

Yes est le frère d’un bon cheval, Aornos (Dashing Blade), qu’entraînait David

Smaga. Bon à 2ans, il avait gagné le Prix Delahante (L) sur 1.800m à Marseille.

La mère d’Aornos et Absolutely Yes est Semenova (Green Tune), qui s’est placée

de Listed en prenant la troisième place du Prix de Thiberville (L). Mis à part

Semanova, Yale (Baillamont), la deuxième mère d’Absolutly Yes, n’a rien produit

de notable. En revanche, la troisième mère d’Absolutly Yes, Yeovil, est à la

tête d’une bonne descendance. Elle est la mère de Young Hostess, placé du Prix Vanteaux

(Gr3) et mère de Fabulous Hostess, gagnante du Prix de Royallieu (Gr2). Cette

famille est la même que celle de Dolma et Young Tiger.