Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix d’estruval (b) : sortie de secours n’a rien perdu

Autres informations / 31.03.2011

Prix d’estruval (b) : sortie de secours n’a rien perdu

Depuis

ses débuts victorieux à Vichy le 23 mai 2009, Sortie de Secours (Trempolino)

n’avait plus été revue en plat, puisqu’elle avait été orientée sur les

obstacles. Pour son retour dans cette discipline, alors qu'elle effectuait

également sa rentrée, elle s’est imposée très facilement. Longtemps dernière,

elle est venue à l’intérieur des autres concurrentes à la sortie du tournant

final et a fait nettement la différence. Pourtant, elle aurait pu être prise de

vitesse, car l’allure n’était pas vraiment sélective. « Elle n’a rien perdu de

sa qualité en plat, nous a dit Franck Blondel, qui avait débuté cette AQPS à

Vichy. Elle effectuait sa rentrée et j’aurais pu être pris de vitesse, vu

l’allure peu soutenue. Mais, non. Elle a doublé les autres en deux

foulées.  Pour une demi-sang, elle a

vraiment une accélération qui sort de l’ordinaire. Pour moi, c’est une crack

dans cette catégorie. » Suite à cette deuxième sortie en plat, Sortie de

Secours y reste invaincue. En obstacle, elle possède aussi du potentiel. Elle a

notamment remporté le Prix Dominique Sartini (L) à Enghien le 6 octobre

dernier. Le Prix d’Estruval est une bonne course pour les AQPS d’âge et

l’opposition face à Sortie de Secours était d’un bon niveau. Il y avait au

départ Théramène (April Night), lauréate l’an dernier du Prix Jacques de Vienne

(A). Elle effectuait sa rentrée et s’est montrée brillante, ce qui ne pardonne

pas dans ce terrain-là. Elle n’a pas fait sa valeur. Deuxième, Touch the Eden

(Malinas) dispose également d’un très bon potentiel. Il a gagné de loin pour

ses débuts et, jeudi, ce n’était que sa deuxième sortie. Il a été devant et n’a

pas vraiment baissé de pied pour finir. C’est un cheval assez imposant, qui a

certainement des progrès à faire encore.

LA SOEUR

DE HARD ROCK

Élevée

au Haras de Saint-Voir, Sortie de Secours est le sixième des sept produits

référencés de Briffault (Olmeto), une jument qui n’a pas couru. Cinq de ses

produits ont déjà gagné, dont le premier né de la fratrie, Hard Rock (Video

Rock), qui a remporté le Prix Edmond Barrachin (Gr3) – déjà pour l’entraînement

de Guy Cherel – pour la casaque de Daniel Wildenstein. Très bon cheval

d’Auteuil, H ard Rock y a remporté trois courses consécutives en steeple-chase,

dont ce Gr3. Issue d’une grande famille de sauteurs, sa deuxième mère, Habella

(Mondain), provient d’une souche de l’élevage de la famille Couétil, qui a

notamment donné Vin Fin (Quart de Vin), lauréat du Prix Richard et Robert

Hennessy (L). Notons que Briffault a mis au monde en 2008 un propre frère de

Sortie de Secours.