Prix djebel (gr3) : une succession lourde de responsabilite

Autres informations / 07.04.2011

Prix djebel (gr3) : une succession lourde de responsabilite

Jeudi se

jouera dans le Prix Djebel la succession de Makfi (Dubawi). Une lourde

responsabilité pour le poulain gagnant, car Makfi était allé ensuite gagner les

2.000 Guinées à Newmarket. Aucun des six poulains au départ n’a été engagé dans

le classique anglais, même si un "rattrapage" est toujours

possible.  L’entraîneur palois, qui a

remporté trois des huit dernières éditions de cette épreuve, attaque en force

dans la version 2011 de cette préparatoire à la Poule d’Essai ou aux Guinées de

Newmarket, avec deux partants sur les six poulains au départ. Redemptor

(Elusive City) et la JDG rising Star Havane Smoker (Dubawi) présentent des

profils différents, et leur carrière n’a pas été gérée de la même façon. Le

puissant bai d'Hamdan Al Maktoum a en effet hiverné sous le soleil cagnois, et,

après son facile succès dans le Prix Louis Gautier Vignal, il est parti chaud

favori de la "Californie" (L). Là, monté de façon offensive, sur le

mile, il en a beaucoup trop fait et a terminé à une décevante cinquième place.

La tactique a été complètement changé lors de sa sortie suivante, à Deauville,

dans le Prix Montenica (L), avec trois cents mètres de moins. Christophe

Soumillon s’est attaché à le monter en dernière position, et n’est venu qu’à la

fin, ce qui a été suffisant pour devancer sûrement le bon Captain Chop (Indian

Rocket). Redemptor s’est donc racheté une conduite et a gagné le droit de

participer à ce qui sera pour lui un vrai test avant d’attaquer les gros morceaux

du printemps, "Poule"ou "Guinées". Jean- Claude Rouget

avait précisé après le succès deauvillais que son protégé avait surtout besoin

de bon terrain. Cela devrait être le cas pour la réouverture de

Maisons-Laffitte. Havane Smoker va quant à lui effectuer sa rentrée directement

dans ce Gr3, après une campagne de 2ans achevée par un échec dans le Critérium

International (Gr1), sur la piste collante de Saint-Cloud. Havane Smoker avait

auparavant séduit, notamment dans une "B" enlevée avec autorité lors

du meeting estival de Deauville. Sa deuxième place, derrière French Navy, dans

le Prix des Chênes (Gr3) était également une bonne performance. On effacera

donc le Critérium International pour garder en tête l’estime que lui porte son

entourage, Christophe Soumillon l’ayant qualifié d’ "avion de chasse"

cet été sur la côte normande.

CAPTAIN

CHOP JAMAIS DEFAILLANT

Captain

Chop n’est autre que le dauphin de Redemptor dans le Prix Montenica. Mais le

C.V. du pensionnaire de Didier Guillemin ne s’arrête pas là. Ce poulain

étonnant répond présent depuis le mois de mars de ses 2ans, puisqu’il avait

gagné le Prix du Début (F). Il a ensuite été de tous les combats, et, après une

série d’accessits dans les Groupes, il a trouvé la consécration en fin d’année

à Fontainebleau, dans le Prix Zeddaan (L). Il va courir pour la première fois

sur 1.400 mètres, mais les 1.300 du "Montenica" n’ont pas eu l’air de

le déranger.

SURFRIDER

N’EST QU’A L’AUBE DE SA CARRIERE

Surfrider

(Dansili) a beaucoup moins d’expérience que le poulain précédemment évoqué,

mais il a montré des moyens certains dès ses débuts, l’été dernier à Deauville,

où il s’était imposé avec la manière. À tel point qu’Éric Libaud a tenté sa

chance ensuite directement dans un Gr3, le Prix des Chênes, où le poulain a été

nettement devancé par les deux premiers. Sa rentrée sur la P.S.F. deauvillaise,

dans une "B", n’est pas mauvaise, même s’il n’a pris que la troisième

place, car le vainqueur avait pour nom War Pact (War Front), un très bon

"Rouget" qui avait l’avantage d’avoir déjà couru durant l’hiver.

Trebetherick (Verglas), le deuxième avec une courte tête d’avance sur

Surfrider, pouvait lui aussi profiter de sa forme cagnoise.

AL

HAZIM, LE "DEMENAGEUR" DE JEAN-LUC PELLETAN

Al Hazim

(Anabaa) est tenu en haute estime par Jean-Luc Pelletan, qui a pris son temps

avec lui. Un succès en débutant début août à Deauville, puis une quatrième

place dans le Prix La Rochette (Gr3). Fin de l’histoire pour 2010. Le cheval a

pris une deuxième place à Compiègne pour sa rentrée, devant Parkori (Vatori),

qui a ensuite enlevé très facilement son Quinté+, et nettement derrière Prince

d’Aliénor (Verglas), battu ensuite au Bouscat par deux "Rouget", dont

Rosanabad (Selkirk).