Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix du pre catelan (b) : fort belvedere apporte du credit au juigne

Autres informations / 20.04.2011

Prix du pre catelan (b) : fort belvedere apporte du credit au juigne

Quatre

poulains ont fini dans la même foulée dans la phase finale du Prix du Pré

Catelan, et ces quatre poulains ont assurément un bel avenir devant eux. Fort

Belvédère (King’s Best), qui a débuté dans le Prix Juigné par une deuxième

place, à une demi-longueur de Mr Chance (Dalakhani), a ainsi confirmé cette

bonne performance dans une course toujours convoitée. Performance d’autant plus

remarquable que le pensionnaire d’André Fabre n’a pas vraiment eu les

circonstances de course idéales compte tenu de ses aptitudes : Maxime Guyon a

dû patienter entre Barentin (Arch) et Bubble Chic (Chichicastenango) avant de

réellement lancer ce cheval à grande action. Mais, une fois le passage trouvé,

Fort Belvédère a su donner le coup de reins pour prendre la mesure de Bubble

Chic, alors que Barentin revenait quant à lui prendre un nez à l’animateur au

passage du poteau. Maxime Guyon rappelait : « Ce n’était que sa deuxième course

et c’est donc très bien, ce qu’il fait aujourd’hui. Il a progressé sur ses

débuts et a bien lutté pour finir. Son comportement est très plaisant. »

BONNE

RENTREE DE BUBBLE CHIC MALGRE DES CONDITIONS ADVERSES

Bubble

Chic, l’un des meilleurs 2ans français l’an dernier – comme l’atteste sa

deuxième place dans le Critérium de Saint-Cloud (Gr1), sur un terrain pénible

–, effectue une bonne rentrée, d’autant qu’il portait sept livres de plus que

le gagnant. Alessandro Botti analysait : « C’était la première fois qu’il

courait sur une piste rapide, et il est certainement meilleur en terrain

souple. Il n’était évidemment pas à 100 % aujourd’hui, et rendait du poids à

ses rivaux. Il a été pris de vitesse au moment du démarrage, mais a bien conclu

ensuite. Le programme ne devrait pas changer : une participation au Prix

Greffuhle (Gr2), avec comme objectif le Prix du Jockey Club (Gr1). »

SANO DI

PIETRO SEDUIT POUR SES PREMIERS PAS

Sano di

Pietro (Dalakhani) était le seul inédit au départ. Le gris de l’écurie

Wildenstein a d’abord patienté avant de très bien conclure, isolé en pleine

piste, ce qui n’est jamais facile pour un poulain sans expérience. Alain de

Royer Dupré était logiquement satisfait de ses premiers pas : « On peut dire

qu’il effectue de très bons débuts. Il travaille bien le matin. On a vu

aujourd’hui qu’il avait de la tenue, car il a commencé à galoper réellement à

la fin. C’est sans doute un poulain d’avenir. » Le succès de Fort Belvédère

apporte du crédit à la "ligne" du "Juigné". C’est en effet

le premier poulain à avoir débuté dans cette épreuve à recourir. On sait aussi

que le quatrième, Sandagiyr (Dr Fong), fait partie des "Aga Khan" très

estimés. Fort Belvédère est engagé dans les préparatoires au "Jockey

Club", et devrait logiquement être revu au niveau des Groupes.

LA

SOUCHE DE KISSING COUSIN

Sweet

Folly (Singspiel), la mère de Fort Belvédère, avait montré de la qualité en

compétition, remportant le Prix Cléopâtre (Gr3) et prenant la troisième place

du Prix de Malleret (Gr2), pour les mêmes couleurs que celles de son fils. Fort

Belvédère est son premier produit répertorié. First Kiss (Kris), la deuxième

mère du poulain, a bien produit, car, outre Sweet Folly, elle a engendré

Appréhension (In the Wings), gagnant de Gr3 à Newmarket sur 1.800 mètres, mais

surtout Kissing Cousin (Danehill), lauréat des Coronation Stakes (Gr1). C’est

la souche maternelle de l’étalon Miller’s Mate (Mill Reef), dont la mère,

Primatie, apparaît à la troisième génération dans le pedigree de Fort

Belvédère.