Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix edmond blanc (gr3) : skins game tient son groupe

Autres informations / 03.04.2011

Prix edmond blanc (gr3) : skins game tient son groupe

La

confiance était de mise du côté de l’entourage de Skins Game (Diktat), compte

tenu des précipitations qui sont tombées en région parisienne. Le protégé de

Jean-Claude Rouget n’a pas déçu et, dans un terrain jugé lourd, il est venu à

bout de Rostrum (Shamardal) dans les dernières foulées pour obtenir enfin son

premier Groupe. Pourtant la cause était loin d’être évidente, Christophe

Soumillon l’a monté à l’arrière-garde et s’est même trouvé très loin de la tête

en entrant dans le dernier virage. Le jockey belge a ensuite dû se déchaîner

pour que son partenaire remonte l’intégralité du peloton. « C’est un cheval

qu’il faut monter de cette façon, a déclaré son entraîneur, il est très froid

et il lui faut un jockey énergique pour finir, il a d’ailleurs eu un peu de mal

à s’en dépêtrer. C’est ma première victoire de Groupe de l’année et ça me fait

plaisir que ce soit lui qui la décroche. » Skins Game avait conclu à la

deuxième place de cette épreuve l’année dernière, battu par Gris de Gris

(Slickly), qui, depuis, est devenu étalon. Le trône du mile clodoaldien lui

semblait promis, mais il s’était montré assez décevant dans le Prix Altipan

(L), où il a fini au quatrième rang, à plus d’une longueur de Rostrum. Ce jour-là,

Skins Game n’était pas encore au top de sa forme et il a dû composer avec le

numéro 1 dans les stalles. Dimanche, Skins Game a pris sa revanche au bon

moment et devrait maintenant se diriger vers le Prix du Muguet (Gr2), qui a

lieu le 1er mai. « C’est un petit cheval merveilleux et au gros coeur, nous a

dit Gilles Forien, le représentant de la marquise de Moratalla. Il adore les

pistes profondes, c’est un cheval de début et de fin de saison alors son

programme est toujours clairement tracé. Dans le "Muguet" les

conditions seront très différentes, mais ce qui est pris n’est plus à prendre.

Skins Game a gagné son Groupe et il le méritait. »

ROSTRUM

CONFIRME SON TALENT

On

savait avant le départ que Skins Game est un cheval qui se sublime en terrain

lourd, mais on n’avait pas les mêmes certitudes pour Rostrum, le lauréat du

Prix Altipan. On sait désormais qu’il est capable de se frotter aux meilleurs

dans tous les terrains. Impressionnant lors de sa victoire dans la Listed, il a

confirmé toute l’étendue de son talent et peut envisager avec sérénité le Prix

du Muguet. Ce dimanche, il n’a été battu que d’un nez par Skins Game, alors que

ce dernier avait toutes les conditions en sa faveur. La prochaine fois, on peut

logiquement penser que le terrain sera plus ferme, ce qui peut à nouveau

inverser la hiérarchie des milers de Saint-Cloud.

UN PEU

TROP LONG POUR SILVERSIDE

En

provenance de Dubaï où il a couru trois fois cet hiver, Silverside (Pleasantly

Perfect) a réalisé une remarquable performance en prenant la troisième place.

Le protégé de Frédéric Sanchez, un entraîneur français installé en Espagne, a

voyagé dans le sillage de l’animatrice, Flash Dance (Zamindar), qui a donné le

ton de l’épreuve. « Il n’a pas eu des courses pour lui à Dubaï, nous a expliqué

son propriétaire, Anthony Forde. Aujourd’hui, il court vraiment bien, on est

même surpris qu’il se soit si bien sorti du terrain lourd. C’était un vrai Gr3,

qui avait malheureusement deux cents mètres de trop pour lui. C’est un cheval

qui ne va que corde à gauche et, en France, sur 1.400m, il n’y a presque pas de

bonnes courses pour lui. On va alors probablement revenir en Espagne pour y

courir les bonnes épreuves. » Silverside a finalement dominé Pink Gin

(Kouroun), qui réalise une très bonne rentrée, et Rysckly (Slickly), qui a fini

au courage dans une belle action sur un terrain qu’il affectionne.

LE FRERE

D’EPATHA

Élevé

par les époux Davis, Skins Game est un fils de Mouriyana (Akarad), une

"Aga Khan" ayant débuté victorieusement à 2ans dans une

"B", sans confirmer à 3ans. Moins décevante au haras, elle a produit

Epatha (Highest Honor), qui défendait, comme Skins Game, la casaque de la

marquise de Moratalla et était également entraînée par Jean-Claude Rouget. Elle

a remporté sa Listed à Toulouse, le Prix Occitanie (L).