Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix epinard (f) : skadar lake fait aussi bien que sa sœur

Autres informations / 27.04.2011

Prix epinard (f) : skadar lake fait aussi bien que sa sœur

La

candidature de Skadar Lake (Footstepsinthesand) sortait du lot dans ce Prix

Épinard (F). Non par un pedigree hors du commun, mais parce que sa sœur aînée,

Chinese Wall (Aussie Rules), a remporté cette épreuve en débutant l’année

dernière. Bis repetita, donc, pour l’entraîneur des deux pouliches, Didier

Guillemin, qui s’est montré très satisfait de la performance de la cadette des

deux soeurs : « Elle confirme ses bons galops du matin. Toutefois, son dernier

exercice était moins convaincant. Elle a un peu moins de vitesse que sa sœur

mais elle a une grande action et elle va tout le temps. Elle devrait pouvoir

faire plus long, on verra bien le matin s’il faut la rallonger la prochaine

fois. » Partie de la stalle 3, Skadar Lake s’est aussitôt portée sur la

première ligne en compagnie de Bandidazo (Van Nistelrooy) et Marpi (Araafa).

Elle a ensuite été la première à lancer les hostilités, sans créer tout de

suite un écart décisif. Mais Skadar Lake a progressivement allongé ses foulées

et a fini dans une bonne action avec deux longueurs et demie d’avance sur

Gomera (Kentucky Dynamite). Ce poulain de Carlos Lerner s’est montré très froid

et a été l’un des premiers à être soutenu par son jockey. Il a pris une bonne

deuxième place en créant un écart conséquent sur ses poursuivants et en

contentant pleinement son entraîneur, qui nous a déclaré à l’issue de l’épreuve

: « Je suis content de ses débuts. C’est un poulain très froid qui devrait

pouvoir s’illustrer sur un parcours similaire. J’ai entraîné toute sa famille

et ils ont tous gagné. Il va avoir des courses pour lui. » À deux longueurs

c’est Litura (Whipper), qui a fait parler la précocité de son père pour obtenir

la troisième place.

DE LA

FAMILLE DE LA TROUBLERIE

Élevée

par la marquise de Moratalla, Skadar Lake est le deuxième produit de Ganar el

Cielo (Ashkalani), qui courait déjà pour Didier Guillemin. Cette jument a gagné

en débutant à Toulouse à l’âge de 3ans. Son premier produit, Chinese Wall, a

couru six fois pour trois victoires et trois places. Elle s’est imposée dans le

Prix de la Vallée d’Auge (L) puis a pris la deuxième place du Prix d’Arenberg

(Gr3). La deuxième mère de Skadar Lake, Sindebele (Bikala), a donné le bon Some

One (Solicitor), lauréat à 2 et 3ans en plat avant de devenir un bon cheval

d’obstacle, gagnant notamment à Enghien et Auteuil. Sindebele est également la

deuxième mère de Korrigan de Hoerdt (Dear Doctor), lauréat du Prix de Beaune

(L) à Enghien. Sa troisième mère, Something Wild (Will Somers), est la propre

soeur de La Troublerie, qui a remporté le Prix d’Ispahan (Gr1) à Longchamp,

ainsi que trois Grs3 au début des années 1970.