Prix fleuret (gr3) : le tranquille envisage sereinement la passe de cinq

Autres informations / 02.04.2011

Prix fleuret (gr3) : le tranquille envisage sereinement la passe de cinq

Comment

juger la génération des 4ans en steeple-chase ? Est-elle très pauvre ou bien la

présence d’un exceptionnel champion éclipse-t-elle la qualité de ses

poursuivants ? Toujours est-il que Le Tranquille (Reste Tranquille) peut

aborder sereinement son avenir, car aucun postulant ne semble être à sa

hauteur. Le champion de François-Marie Cottin est invaincu, en quatre sorties,

sur les gros obstacles, et il tente désormais de repousser les limites de son

invincibilité. Vainqueur du Prix Congress (Gr2) et du Prix Duc d’Anjou (Gr3) il

se destine désormais à inscrire son nom au palmarès du Prix Fleuret (Gr3).

Jusqu’à maintenant, son parcours est identique à celui d’un autre champion,

Cyrlight (Saint Cyrien). Ils sont en effet tous deux lauréats des Prix Weather

Permitting, Noiro, Congress et Duc d’Anjou. Le Tranquille marche donc sur ses

traces, mais a encore une longue route à parcourir pour égaler un illustre aîné

qui était resté invaincu en steeple-chase durant douze courses. Pour rappel,

Cyrlight avait été battu pour la première fois dans le Grand Steeple-Chase de

Paris (Gr1) à l’âge de 6ans, alors qu’il avait remporté toutes les plus belles

épreuves de steeple, à 4ans.

TASK

FORCE SIVOLA, LA BELLE IMPRESSION DU "DUC D’ANJOU"

Le 13

mars dernier, un nouveau venu avait fait son apparition sur le steeple-chase

d’Auteuil : Task Force Sivola (Assessor). Le protégé de Thomas Trapenard

découvrait le parcours, ce qu’il a fait très sagement, puis il est venu

terminer plaisamment dans la phase finale, refaisant du terrain sur ses rivaux,

pour conclure finalement au troisième rang. Ce jour là, Task Force Sivola a

impressionné les observateurs. Il va désormais tenter de confirmer la belle

impression laissée ce jour-là... Cela dit, même s'il se positionne comme le

principal "challenger" de Le Tranquille, il est difficile de le voir

l'inquiéter...

LE

NOUVEAU VENU TINTENIAC

La

génération des 4ans, en steeple, s’est trouvée depuis quelques temps déjà un

leader. En revanche, pour les accessits, la hiérarchie n’est pas encore bien

établie. Plus on avancera dans le programme, plus les nouveaux postulants se

présenteront. On regrette d’ailleurs de ne pas voir la JDG Jumping star Maline

des Épeires (Ballingarry), facile lauréate du Prix Agitato, au départ, mais

l'entourage de cette dernière a finalement opté pour le Prix Le Touquet... On

se consolera toutefois avec la présence de Tinteniac (Protektor), un protégé de

Guy Cherel qui vient de faire impression à Enghien. Ce poulain AQPS, qui arbore

désormais les couleurs d’Enriquita Garcia-Gonzalez, a triomphé dans le Prix

Baroud III, une épreuve réservée aux chevaux de sa race de 4 et 5ans. C’est

donc face à ses aînés qu’il est allé chercher ce succès. La ligne s’est

d'ailleurs révélée assez bonne puisque sa dauphine, Septland (Agent Bleu),

vient de s’imposer très facilement à Auteuil à l’occasion du Prix Mitsouko III.

Tinteniac n’a couru que trois fois en obstacle et il va découvrir Auteuil. Cela

dit, sa qualité n’est pas à mettre en doute et il peut causer une la surprise.

Son entraîneur Guy Cherel présente également Protektion (Protektor), qui vient

de débuter par une encourageante deuxième place dans cette discipline, sur

l’hippodrome d’Enghien. Parmi les meilleures pouliches de sa génération, à

3ans, elle sera assurément redoutable.

LA LIGNE

DU PRIX DUC D’ANJOU

Les cinq

premiers poursuivants de Le Tranquille se présentent à nouveau face à lui.

S’ils n’ont vraisemblablement pas l’ambition de le dominer, ils espèrent tous

prendre le meilleur accessit. Deuxième le 13 mars, Hizarco (Lavirco) avait

profité de sa forme paloise. Perfectible, d'un beau modèle, le protégé de

Jacques Ortet peut poursuivre sur sa lancée en usant ses adversaires au train.

Tout Rouge (Dom Alco) avait déçu son entourage en prenant seulement la

quatrième place de notre épreuve référence. Il va essayer de se réhabiliter,

lui qui ne finissait jamais bien loin de Le Tranquille, à 3ans. Singapore Sky

(Sagacity) et Toscan des Brosses (Maresca Sorrento) tenteront, quant à eux, de

se montrer rassurant.