Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix geographie : la démonstration de grasica

Autres informations / 18.04.2011

Prix geographie : la démonstration de grasica

S’il y

avait peu de partantes au départ du Prix Géographie, la performance de Grasica

(Bonbon Rose) n’est pas passée inaperçue. La sculpturale pouliche de Guillaume

Macaire a montré qu’elle disposait d’une bonne dose de classe et a triomphé

avec une belle marge de manoeuvre. « Elle est facile et très professionnelle, a

confié Jacques Ricou. Elle a sauté à merveille et je crois qu’elle n’a pas fini

de progresser. Elle n’est pas encore venue, mais fait tout de même partie des

pouliches les plus estimées de la maison, de par ses origines et ce qu’elle

montre le matin. À cet âge-là, les chevaux évoluent énormément et c’est déjà

une bonne pouliche. » Toujours bien placée, Grasica a pris l’avantage dans le

dernier virage, puis s’est débarrassée de Gold Ziga (Goldneyev) sur le plat au

prix d’un bon effort. Grasica a un style bien à elle, elle galope la tête un

peu en l’air et a beaucoup d’abattage. « Le matin, elle est déjà comme ça,

poursuit Jacques Ricou, elle n’a pas encore tout compris, dans la ligne droite,

elle ne s’est pas étendue, mais a tout de même bien accéléré. » Sa dauphine,

Gold Ziga, n’est pas apparue comme la plus prête à en découdre et devrait

logiquement faire d’importants progrès. Elle a fait plus que résister à la

lauréate, même si elle finit tout de même à cinq longueurs. Signalons que

Grasica était la première partante pour la casaque de Marie-Thérèse

Dubuc-Grassa à Auteuil. Un coup de maître pour la propriétaire.

LE

POTENTIEL CERTAIN DE SHANON DU BERLAIS

C’est

Shanon du Berlais (Turgeon) qui a donné le ton de l’épreuve. La pouliche de

Robert Collet est partie du bon pied et a fait les bras de son jockey jusqu’au

passage de la haie du pavillon. « Elle a tiré jusqu’au bout de la ligne droite,

jusqu’à ce que le cheval en liberté sorte de son champ de vision, nous a dit

Ervan Chazelle. Mais je pense que c’est une bonne pouliche. Elle est un peu

gauchère et n’est pas encore venue. Ça sera beaucoup mieux cet automne. »

LE

PREMIER PRODUIT DE POLIVALENTE

Achetée

en association par le Haras du Saubouas et Marie-Thérèse Dubuc-Grassa pour

50.000 € aux ventes Arqana en octobre 2009, ce qui correspond à un prix assez

élevé pour l’obstacle, Grasica est une fille de Bonbon Rose et Polivalente

(Poliglote), deux chevaux qui se sont exprimés sous les couleurs de Sean

Mulryan. Grasica est le premier produit de Polivalente, une petite championne

qui a remporté le Prix Maurice Gillois (Gr1) en 2005. Magnissima (Rex Magna),

la deuxième mère, est à l’origine de Grand Souvenir (Legend of France), un des

meilleurs hurdlers qu’ait connu le public d’Auteuil, vainqueur notamment du

Prix Alain du Breil (Gr1). Magnissima est aussi la mère d’Air Vainqueur

(Comrade in Arms) un vainqueur de Listed dans la discipline du plat et en

Espagne.