Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix hopper (l) : katkovana veut garder son titre

Autres informations / 21.04.2011

Prix hopper (l) : katkovana veut garder son titre

Mercredi,

à Auteuil, Jehan Bertran de Balanda a expliqué qu’il avait préféré courir Val

d’Aumane (Martaline) dans le Prix Phillipe Ménager plutôt que dans le Prix

Hopper, en raison de la qualité du lot présente dans la listed d’Enghien. Le

professionnel mansonnien a vu juste, car le plateau du « Hopper » 2011 est

particulièrement relevé. On y retrouve les protagonistes de Prix de Dinard,

disputé sur le plateau de Soisy le 5 avril dernier. Grand Charly (Le Triton)

conservait alors son invincibilité en steeple, lui qui avait montré une vraie

classe de haies, mais Merci Pierji (Kotky Bleu) concluait à moins d’une

longueur du pensionnaire de Thierry Civel, sans avoir eu la course idéale. Une

revanche est donc possible, même si Merci Pierji sera encore plus à l’aise

quand les pistes vont s’assouplir.

KATKOVANA

SACREE A 3 ANS SUR LE STEEPLE D’ENGHIEN

Mais on

y retrouve aussi et surtout Katkovana (Westerner), qui avait conclu son année

de 3ans par un succès dans le Prix Roger de Minvielle (L), le Grand Steeple des

3ans d’Enghien. La pouliche a effectué son retour dans le Prix d’Indy (Gr3), où

elle n’a été devancée que par les excellents Monpilou (Saint des Saints) et

Estoril (Enrique). Katkovana présente la particularité de n’avoir couru que

dans des listeds ou des Grs3, et n’a jamais conclu plus loin que quatrième.

Même si l’opposition n’est pas négligeable, elle a les moyens d’ajouter un

nouveau succès à son palmarès.

CRIOS,

APRES DES DEBUTS VICTORIEUX

Crios

(Canyon Creek) est le moins expérimenté du lot sur les gros obstacles,

puisqu’il n’a couru qu’une fois en steeple. Mais le poulain de François-Xavier

de Chevigny s’est imposé dès ses premiers pas, en devançant Taikun Tino (Lost

World), qui peut se vanter de places au niveau listed sur les haies. Une ligne

sérieuse, donc. Enfin, deux AQPS tenteront de mener la vie dure aux « purs ».

Il s’agit de Télénomie (Bernebeau), impressionnant lauréat face aux éléments de

sa race le 30 mars, sur le parcours qu’il va retrouver vendredi. Il découvrait

pour l’occasion le steeple d’Enghien. Tremblay (Shaanmer), l’autre atout «

Civel », vient de s’imposer par six longueurs dans un handicap et tente

logiquement sa chance au niveau supérieur. Ce bon sauteur a pris une autre dimension

depuis qu’il est passé sur le steeple, dès le mois d’août de ses 3ans.