Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix jacques meller (b) : polarix rassure, baïne assure

Autres informations / 15.04.2011

Prix jacques meller (b) : polarix rassure, baïne assure

Le Prix

Jacques Meller (B) était le théâtre de la rentrée de Baïne (Country Reel), qui

n’avait plus été revue en piste depuis sa deuxième place obtenue dans la Poule

d’Essai des Pouliches (Gr1). La jument de François Rohaut a effectué une bonne

rentrée, concluant à la troisième place, mais c’est le protégé d’Henri-Alex

Pantall Polarix (Linamix) qui a fait facilement la différence, ralliant le

poteau en pôle position... Vite en bon rang, Fabrice Veron, jockey de Polarix,

a attendu le dernier moment pour lancer son partenaire et ce dernier a placé un

très bon coup de reins pour s’imposer avec une certaine marge de manoeuvre. «

La piste est parfaite aujourd’hui, confie le jockey, alors je l’ai laissé

galoper. J’ai pris l’avantage le plus tard possible, comme il aime le faire. Il

a un peu de caractère alors il ne faut pas le contrarier. Quand il a senti

qu’il avait la mesure, il en a "remis une couche". C’est un bon

cheval, qui a le niveau des Listeds et même mieux. Il est très dur. » Polarix

devance assez nettement la JDG Rising star Rock of Nassau (Rock of Gibraltar),

le grand animateur de l’épreuve. Ce dernier a résisté de justesse au retour de

Baïne, qui a tardé à tarder à trouver son action avant de prononcer un bel

effort. Polarix venait de décevoir dans le Prix Altipan (L), à

Saint-Cloud,concluant seulement à la neuvième place. Il rassure son entourage

dans un lot assez bien composé et devrait retrouver les Listeds prochainement,

une catégorie dans laquelle il est à la recherche d'un premier succès,

"passant" fréquemment "tout près". En effet, Polarix s’est

essayé à quatorze reprises à ce niveau et a obtenu dix accessits.

BAÏNE VA

ETRE RALLONGEE

La

championne de François Rohaut, Baïne, qui s’était blessée dans la Poule d’Essai

des Pouliches, effectuait une rentrée après un an d’absence mais elle s’est

remarquablement comportée. Montée en position d’attente, elle a été un peu brillante

en début de parcours, mais a bien conclu pour obtenir une honorable troisième

place. Elle a toutefois tardé à changer de vitesse comme l’explique son

entraîneur : « Elle a beaucoup tiré et a tardé à produire son accélération pour

finir. Elle sera mieux sur 2.000m désormais. 

On va étudier ses engagements possibles. » François-Xavier Bertras, son

jockey, est, quant à lui, apparu très satisfait de sa partenaire : « C’est une

très bonne rentrée. On ne peut pas lui demander plus après une si longue absence.

On voulait que ça se passe bien et elle a fait ce qu’on lui a demandé. »

DE LA

FAMILLE DE GOLDAMIX

L’élève

de l’écurie Wertheimer & Frère est né de Linamix (Mendez) et de Freezing

(Bering). Cette dernière est la soeur utérine de Goldamix (Linamix), qui

présente le même croisement que Polarix. Goldamix était une championne à 2 et

3ans. Elle a remporté le Critérium de Saint-Cloud (Gr1), à 2ans, puis a pris la

troisième place du Prix de Diane (Gr1), l’année suivante. Cette famille

"Wertheimer & Frère" est issue d’une lignée classique puisqu’on y

trouve Torrestrella, une gagnante de Poule d’Essai des Pouliches (Gr1).