Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix jean stern (gr2) : tout rouge s’installe en haut de la hi.rarchie des 4ans

Autres informations / 25.04.2011

Prix jean stern (gr2) : tout rouge s’installe en haut de la hi.rarchie des 4ans

 « Tout Rouge est un bon serviteur. » C’est ce

que déclarait Guillaume Macaire avant le Prix Jean Stern (Gr2) et en bon élève,

Tout Rouge (Dom Alco) a confirmé en remportant le deuxième Groupe de sa

carrière après le succès obtenu dans le Prix Fleuret (Gr3). Le travail et

l’application portent toujours leurs fruits et Tout Rouge récolte ceux de sa

régularité et de ses qualités naturelles de sauteur. Le représentant de Simon

Munir a été monté à la perfection par Jacques Ricou, qui a même perdu son bâton

après le saut de la dernière haie. « Je suis particulièrement heureux de

remporter cette course, nous a confié son entraîneur à son retour aux balances.

Il y a les courses qu'il ne faut pas perdre, et celles qui, si on les gagne, ne

sont que du bonus. En dernier lieu, je ne m'attendais pas vraiment à gagner, et

on pouvait penser que le mien s'était imposé parce que Le Tranquille n'en avait

pas sauté une. Aujourd'hui, c'est une victoire à la régulière. Tout Rouge,

comme tous les Dom Alco, est très efficace dans ses sauts. Il n'a pas très bien

franchi la rivière des tribunes, ce qui l'a un peu déstabilisé ensuite, mais

pour le reste, ce fut du bon boulot. » Tout Rouge n’est pas un phénomène, c’est

un fait et la génération des 4ans sur les gros obstacles est encore très

incertaine.  Mais Tout Rouge est toujours

là et, d’une course à l’autre, la plupart des observateurs sont encore surpris

de le voir à ce niveau. Certes, cette génération n’a pas évolué et peu de prétendants

sont venus frapper à la porte. Mais ceux qui occupent les premières places sont

des bons chevaux. Ils ne sont peut-être pas les meilleurs mais pour l’instant,

personne n’est venu contester leur supériorité.

LE

TRANQUILLE RASSURE

Dans le

Prix Fleuret, Le Tranquille (Reste Tranquille) avait fait beaucoup de fautes,

ne se servant quasiment jamais de son dos pour sauter. Cette fois-ci, il s’est

montré beaucoup plus appliqué, même s’il a encore des progrès à faire sur

l’obstacle. Le Tranquille a été monté à l’économie tout au long du parcours, sans

faire d’effort inutile et a ensuite tenté, en vain, d’attaquer Tout Rouge. Il a

conservé une bonne deuxième place à la lutte devant White Shark (Myrakalu). «

Le cheval a beaucoup mieux sauté aujourd’hui, nous a dit Philip Carberry, le

jockey de Le Tranquille. Je suis très content de sa course et je crois que le

terrain n’a pas été un avantage pour lui. »

PREMIER

TEST RÉUSSI POUR WHITE SHARK

Le

protégé de Guy Cherel, White Shark, qui arborait pour la première fois les

couleurs de la famille Papot, a très bien tenu son rang face aux meilleurs

chasers. En difficulté dans la ligne d’en face et dans le dernier virage, il

s’est ressaisi pour finir et a fini très vite, donnant une bonne réplique à Le

Tranquille dans les derniers mètres. « La course a été régulière et le cheval a

encore besoin de se durcir, explique Cyrille Gombeau. On était battu dans le

virage, mais il a bien fini. Il n’est pas encore venu et devrait progresser sur

cette course. »

UNE

FAMILLE DE SAUTEURS

Élevé

par Nicolas de Lageneste au Haras de Saint-Voir, Tout Rouge est issu d’une

famille de sauteurs. Sa mère, Loi du Plus Fort (Snurge), n'a jamais couru en

plat, mais a remporté trois courses, dont le Prix Samaritain, pour ses débuts à

Auteuil. Elle courait sous l’entraînement de Jean- Pierre Totain. Elle a fait

naître deux produits mais Tout Rouge est son seul gagnant. Deuxième mère de

Tout Rouge, Chantalouette (Royal Charter) a couru quatre fois, remportant une

course plate. Elle a notamment produit Haut de Gamme (Morespeed), sixième d’un Gr3

en obstacle et gagnant de huit courses, Idée de Valeur (Roi de Rome) et Paquet

Cadeau (Robin des Champs), tous deux lauréats.