Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix journaliste (l) : formosa joana has doit encore repousser ses limites

Autres informations / 04.04.2011

Prix journaliste (l) : formosa joana has doit encore repousser ses limites

Le Prix

Journaliste (L) est l’une des deux courses labélisées Listed du printemps à

Enghien. La seconde, le Prix Romati a lieu fin avril. À Enghien, c’est bien

souvent une histoire de spécialistes, c’est pourquoi on retrouve au palmarès de

cette épreuve des chevaux qui n’ont brillé que sur le plateau de Soisy. L’année

dernière c’est Pibrac (Spadoun) qui s’était imposé et auparavant c’était

Moskitos d’Isigny (Useful) qui avait triomphé dans cette Listed. Cette année,

ils sont onze à prétendre à cette épreuve, dont l’impressionnante lauréate du

Prix Solitaire, une Listed camouflée, Formosa Joana Has (Turgeon), qui va

tenter de remporter sa première "vraie" Listed. La protégée de

Jean-Paul Gallorini avait survolé l’opposition en dernier lieu et semble avoir

une bonne marge de manoeuvre. Dans le "Solitaire", elle vient de

devancer de dix longueurs la bonne Chuchoteuse (Astarabad) qu’elle retrouve sur

sa route. Mais Formosa Joana Has n’a pas gagné d’avance, de bons chevaux sont

au départ, ceux de la "ligne" du Prix Solitaire qui peuvent montrer

des progrès, ainsi que les nouveaux venus.

LA

"LIGNE" DU "SOLITAIRE"

Le

programme des meilleurs steeple-chasers d’Enghien au printemps se compose de

trois épreuves, le Prix Solitaire et deux Listeds, les Prix Journaliste et

Romati. Le premier volet a souri à Formosa Joana Has et seulement deux de ses

poursuivants ont persisté dans cette voie. Sa dauphine, Chuchoteuse, fait donc

partie de la liste. La jument de Laurent Postic se montre parfois facétieuse

sur les obstacles, mais dispose de beaucoup de classe. Souvent en réussite sur

cette piste, elle est aussi bonne en haies que sur les gros obstacles et son

entraîneur a déjà annoncé que son objectif de la saison était le Grand

Steeple-Chase d’Enghien (Gr2) à l’automne. On retrouve aussi Avenue Marceau

(Enrique), qui s’était contentée de la cinquième place pour sa rentrée et qui

devrait aussi progresser. Elle a recouru le 27 mars à Auteuil, prenant la

quatrième place du Prix Hubert d’Aillières (L) et dispose de bonnes

"lignes" ici-même. Elle avait pris la troisième place du Grand

Steeple d’Enghien l’année dernière et peut à ce titre jouer un bon rôle.

LES

NOUVEAUX VENUS

Vitray

(Morespeed) vient d'effectuer une démonstration au début du mois de mars à

l’occasion du Prix de la Chapelle-en-Serval sur cette piste d’Enghien. Le

protégé de Jehan Bertran de Balanda s’est imposé de bout en bout, en laissant

son premier poursuivant, Quebir Béré (Trempolino), à trois longueurs. Ces deux

chevaux se retrouvent avec des ambitions, Vitray est un cheval de Groupe qui a

remporté le Prix Hypothèse (Gr3) l’année dernière sur les balais d’Auteuil et

pris la troisième place du Prix Léopold d’Orsetti (Gr3) sur ceux d’Enghien.

Quebir Béré est assez peu expérimenté en steeple-chase, il s’engage dans sa

septième course dans cette discipline. Avant sa récente deuxième place, il

n’avait plus évolué en steeple-chase depuis le mois de mars 2009. La casaque de

la famille Papot sera doublement représentée par les deux plus gros poids de

l’épreuve. Quick Fire (Double Bed) et Berryville (Poliglote) viennent de Pau,

où ils ont disputé le meeting d’hiver. Ils ont pris les deux premières places

du Grand Steeple Chase de Pau (Gr3) et s’annoncent compétitifs malgré le poids.

Slow Game (Al Namix) va lui défendre les intérêts de Guy Cherel. Il est encore

très inexpérimenté à ce niveau et va essayer de créer une bonne surprise.