Prix la force (gr3), attention : classiques en piste !

Autres informations / 10.04.2011

Prix la force (gr3), attention : classiques en piste !

Tremplin

vers le Jockey Club (Gr1), le Prix La Force (Gr3) n’a réuni que cinq partants

mais quels partants ! Tous peuvent, à l’heure actuelle, avoir des vues

légitimes sur le premier dimanche de juin à Chantilly. Il faut juste espérer

que le train soit suffisamment sélectif – ce qui n’est pas fait d’avance… -

pour que chacun puisse fournir sa valeur. Des chevaux au potentiel classique

sont de sortie dans ce Prix La Force.

MAXIOS,

UN GRAND ESPOIR POUR 2011

Frère de

Bago (Nashwan), la _ JDG Rising Star _ Maxios (Monsun) a été l’un des 2ans qui

a laissé une excellente impression à 2ans. Dès ses débuts victorieux, dans le

Prix de Fontenoy, (F), il était clair que ce cheval sortait de l’ordinaire. Il

a confirmé ensuite en venant à bout de l’expérimenté Private Jet (Aussie Rules)

dans le Prix Thomas Byron (Gr3). Maxios aurait pu courir - et peut être même

gagner - un Gr1, à 2ans, mais son entourage a choisi de le préserver pour 2011.

Il effectue son retour, dimanche, "dans la peau" d’un cheval dont on attend

beaucoup cette année. Cette saison, il peut gagner tout ce qu’il va courir, à

condition qu'il ait encore progressé depuis l'an dernier. Dimanche, il sera

assurément le cheval à battre. STAROS SUR SA LANCÉE

Autre _

JDG Rising Star _, Staros (Aussie Rules) a l’avantage d’avoir déjà couru cette

saison. Il a effectué une rentrée victorieuse, dans le Prix Maurice Caillault

(L), qu’il a dominé très facilement, face à une opposition moins relevée que

celle affrontée dimanche. Lui aussi possède un très fort potentiel et, sans

incident, il devrait être au départ le premier dimanche de juin. Une

confirmation de sa part est attendue et il tentera de profiter de sa forme pour

"titiller" Maxios.

PRAIRIE

STAR, LE RETOUR

Troisième

et dernière _ JDG Rising Star _ de ce Prix La Force, Prairie Star (Peintre

Célèbre) a été l’un des meilleurs 2ans français en 2010. Gagnant du Prix de

Condé (Gr3), puis troisième du Critérium de Saint-Cloud (Gr1), il est aussi

considéré comme un cheval au potentiel classique. Il a déjà été vu sur 2.000m,

à 2ans, et on peut légitimement penser qu’il devrait s’épanouir sur 2.400m dans

les semaines à venir.

UN VRAI

TEST POUR BARAAN

Présenté

par Jean-Claude Rouget, Baraan (Dalakhani) est un espoir au sein de son écurie.

Il va passer un véritable test, dimanche, afin de savoir s’il peut continuer

sur la voie menant au "Jockey Club" ou revoir ses ambitions à la

baisse. Pour sa rentrée, sur le sable de Deauville, il a été impressionnant.

Mal parti, il a longtemps patienté avant de "pulvériser" l’opposition

dans la phase finale. Dimanche, il devra mieux sortir de sa stalle, car

l’opposition n’est plus la même qu’à Deauville. Cela dit, en dernier lieu, il a

montré une double accélération qui peut "faire mouche" si le train

est assez sélectif.

POUR MOI

TENTE SA CHANCE

Il est

difficile d’évaluer, pour le moment, le réel potentiel de Pour Moi (Montjeu).

Trois-quarts frère de la championne Gagnoa (Sadler’s Wells), il a été discret

pour ses débuts avant de courir en progrès, la fois suivante, dans une

"B" à Longchamp. Il y devançait un bon cheval, Oppenort (Aussie

Rules). À l’image de Baraan, Pour Moi a encore tout à prouver et va passer un

vrai test dimanche.