Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix lord seymour (l) : ivory land, un engagement sur mesure

Autres informations / 14.04.2011

Prix lord seymour (l) : ivory land, un engagement sur mesure

Disputé

sur 2.400 mètres, le Prix Lord Seymour sert souvent de course de rentrée à de

bons chevaux de distance, et mène logiquement au Prix d’Hédouville (Gr3), le 5

mai, puis aux Grand Prix de Chantilly (Gr2) et de Saint-Cloud (Gr1). L’épreuve

exclut cependant les lauréats de Gr2 depuis le 1er janvier 2010, et, compte

tenu de ces conditions, l’un des chevaux les mieux engagés se nomme Ivory Land

(Lando). Le pensionnaire d’Alain de Royer Dupré s’est en effet placé à trois

reprises l’an dernier à ce niveau : c’était à l’occasion des Prix Noailles

(3e), Hocquart  (3e) et Chaudenay (2e),

où il n’était devancé dans ce dernier que par Celtic Celeb (Peintre Célèbre),

qui a ensuite confirmé en se classant deuxième du "Royal-Oak" (Gr1).

TERRE DU

VENT AURA SON TERRAIN

Ivory

Land aura cependant le désavantage d’effectuer sa rentrée, ce qui ne sera pas

le cas de la deauvillaise Terre du Vent (Kutub), qui a d’emblée fourni une

bonne valeur dans le Prix de la Porte de Madrid (L), dont elle a pris la

deuxième place à une encolure seulement de Mashoor (Monsun). Terre du Vent est

déjà black type (elle a gagné sa Listed en fin d’année à Deauville), et aurait

donc pu débuter sa carrière de poulinière cette année. Mais son entourage a

privilégié le sport. Jeudi, la jument de Claude Lambert aura son terrain, elle

qui n’apprécie pas les pistes pénibles, et donc toutes les cartes "en

main" pour gonfler un peu plus son palmarès, déjà riche d’une deuxième

place au niveau Gr2, acquise à 3ans dans le Prix de Malleret. Brigantin

(Cozzene), lui aussi, peut revendiquer des titres au niveau Groupe : ce

pensionnaire d’André Fabre a en effet remporté le Qatar Prix de Lutèce (Gr3)

sur 3.000 mètres. Il a cependant été nettement devancé par Ivory Land dans le

"Chaudenay" sur une piste très souple. Même s’il a déjà gagné sur des

pistes assouplies, son origine américaine le prédestine plutôt à réussir sur

des terrains rapides. Longtemps éloigné des pistes, le bon Watar (Marju) a

retrouvé le chemin de la compétition l’an dernier. Après avoir mis du temps à

se remettre en route, le pensionnaire de Freddy Head a fini par trouver la

bonne "carburation" en septembre, prenant la deuxième place du Prix

Gladiateur (Gr3). Néanmoins, le cheval est certainement plus à l’aise sur des

pistes bien souples.

UN TEST

POUR KARATOYA

Karatoya

(Tiger Hill) va s’essayer pour la première fois à ce niveau de compétition. Ce

4ans défendant les couleurs de Charley Rossy reste sur un succès dans une

"B "à Compiègne, laissant à cinq longueurs des chevaux confirmés

comme Santa Biatra (Highest Honor), déjà placée de Listed. Cela lui donne le

droit de s’aligner dans une telle épreuve pour y faire autre chose que de la

figuration. Il est raccourci en distance mais rien ne s’oppose à ce qu’il

réussisse sur 2.400m. Le Roumois (Muhtathir) a quant à lui débuté dans les

Listeds l’an dernier, avec une troisième place dans le Prix Max Sicard. Ce

pensionnaire d’Éric Libaud, formé à l’école des gros handicaps, n’a cessé de

progresser l’an dernier et n’a sans doute pas fini d’étonner.