Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix omnium ii (l) : barocci saute les étapes avec brio

Autres informations / 31.03.2011

Prix omnium ii (l) : barocci saute les étapes avec brio

LA FORCE

TRANQUILLE

Barocci

donne l’impression du cheval qui n’a eu besoin que d’une course pour comprendre

ce que l’on attendait de lui. Économe de ses efforts, il ne fait rien de trop.

Les chevaux qui passent directement d’une défaite– même courte – dans un maiden

à une victoire de Listed sont rares. Mais Barocci n’est pas le premier. Le

dernier exemple qui nous revient en tête est Best Name (King’s Best), qui a

remporté sa première victoire dans le Prix François Mathet (L). Mais Best Name

est un cas un peu particulier, puisqu’il avait débuté directement dans le Prix

de Condé (Gr3), y terminant deuxième. Pour revenir à Barocci, Élie Lellouche

nous a expliqué pourquoi il avait directement couru à ce niveau : « Il aurait pu

courir le Prix Machado, lundi à Longchamp. Mais courir ici lui offre cinq jours

de récupération supplémentaires. Et quand ils sont bons… » Oui, quand ils sont

bons comme Barocci, on peut directement aller sur une Listed. Autant être tout

de suite fixé. Là où Barocci a également été impressionnant, c’est que son

manque d’expérience aurait pu lui être préjudiciable. Car sur une piste très

assouplie par les récente pluies, les chevaux qui ont de l’expérience et ont

couru plusieurs fois à 2ans sont avantagés. Et la mère de Barocci, Bastet

(Giant’s Causeway), était une pouliche de bon terrain.

UNE

PREMIÈRE LISTED POUR CHRISTOPHE SOUMILLON EN BLEU

Ce

succès de Barocci, acquis de peu, mais assez sûrement, offre également une

première Listed pour le tandem Christophe Soumillon - Écurie Wildenstein qui va

collaborer cette année.

UNE

PROPRE SOEUR À L’ENTRAÎNEMENT

Fils de

Bastet (Giant’s Causeway), Barocci a une propre soeur, âgée de 2ans qui est à

l’entraînement. Comme Barocci, elle est chez Élie Lellouche et elle se nomme

Beauty Parlour. Private Jet, encore battu par un "avion" Private Jet

est un très bon cheval, mais il a un peu de malchance. En effet, dans ce Prix

Omnium II, il est "tombé" sur un cheval sortant de l’ordinaire. Il y

a quelques mois, sur ce même parcours, il était également "tombé" sur

un "avion". C’était dans le Prix Thomas Bryon (Gr3) et Private Jet

avait poussé la JDG Rising Star Maxios (Monsun), grand espoir pour cette

saison, à s’employer jusqu’au bout. Il n’y a rien à redire concernant Private

Jet qui a fait sa course et s’est bien défendu, même s’il s’est montré parfois

un peu contracté durant le parcours. Son entourage était satisfait et nous

disait : « Le cheval s’est bien battu. Il est égal à lui même. Cette course de

rentrée montre qu’il a passé un bon hiver. Nous sommes très contents de lui et

c’est vrai qu’il est souvent tombé contre de très bons chevaux. »

TWO FOR

TWO, UNE MARGE ÉVIDENTE

Troisième,

Two for Two (Danehill Dancer) a fait un "truc". Au rond, il

n’apparaissait pas encore au top de sa condition. Il a donc de la marge de ce

côté-là, d’autant que c’est un cheval assez puissant, qui doit mettre du temps

à se préparer. En course, son comportement a également été prometteur. Venu à

l’intérieur de Ch’tio Bilote (Ultimately Lucky), qui avait l’avantage d’avoir

couru cette saison, il est parvenu à lui ravir la troisième place, alors que le

pensionnaire de Jean-Paul Gallorini était appuyé le long du rail. Lorsque les

terrains seront plus rapides, Two for Two devrait être plus percutant. Acheté

pour moitié par Gérard Augustin-Normand, Two for Two n’avait couru qu’une fois

dans sa vie. C’était à 2ans et en fin d’année, à Fontainebleau ; il avait battu

Genzy (Gentlewave), nouvelle JDG Rising Star et lauréat lundi du Prix Nasrullah

(B).

LE PREMIER

PRODUIT DE BASTET

Mère de

Barocci, Bastet (Giant’s Causeway) était déjà entraînée par Élie Lellouche.

D’un très bon niveau, elle a gagné une Listed et s’est placée au niveau Gr3.

Barocci est son premier produit et, en 2009, elle a donné naissance à une

pouliche par Deep Impact. Elle est ensuite revenue en Europe et a un yearling

par Zamindar, est actuellement pleine de Peintre Célèbre et sera présentée à

Invincible Spirit cette année.

Deuxième

mère de Barocci, Bénédiction (Day is Done) s’est placée de Stakes outre-Manche.

Elle est la mère de Might and Power (Zabeel), cheval de l’année en Australie où

il a gagné le Melbourne Cup et le Cox Plate Handicap (Grs1).