Prix polly girl (b) : les limites inconnues de sunday nectar

Autres informations / 13.04.2011

Prix polly girl (b) : les limites inconnues de sunday nectar

Sunday

Nectar (Footstepsinthesand) ne connaissait jusqu’alors que le sable

deauvillais, mais ses débuts sur le gazon se sont révélés plus que concluants.

Montée devant par Ioritz Mendizabal, la pensionnaire de Xavier-Thomas Demeaulte

s’est imposée de bout en bout, même si l’attentiste Luna Tune (Green Tune) a

réalisé une ligne droite peu commune, venant échouer à une demi-longueur

seulement de la gagnante. Ioritz Mendizabal, qui découvrait la pouliche, était

séduit : « Son entraîneur ne m’avait pas demandé d’aller devant, car c’est une

pouliche un peu regardante, mais comme elle est très bien sortie de sa stalle,

j’ai préféré la laisser aller devant. Elle le fait bien, je lui ai juste mis

deux ou trois claques pour qu’elle maintienne le cap, et parce

qu’effectivement, elle est regardante…» Sunday Nectar, qui s’était imposée pour

ses débuts, à Deauville, début mars, est engagée dans la Poule d’Essai (Gr1).

Passer d’une "B" à un Gr1 n’est pas chose facile, mais force est de

constater que les limites de Sunday Nectar sont inconnues…

LE

RETOUR PEU COMMUN DE LUNA TUNE

Luna

Tune, que nous n'avions pas revue depuis ses débuts au mois de mai dernier

–troisième de la bonne Chinese Wall (Aussie Rules) dans une "B"

cantilienne–, a réalisé une rentrée pleine de promesses, et il faut noter que

la pouliche est engagée dans le "Saint-Alary" (Gr1) mais pas dans la

Poule d’Essai…La débutante Radiyya (Sinndar), après avoir mis du temps à

trouver son action, n’a pas mal conclu, devant toutefois se contenter de la quatrième

place, juste derrière Nice Association (High Yield). « Elle fait de bons débuts

et sera sûrement mieux sur plus long », analyse Alain de Royer Dupré.

UNE

FAMILLE CHERE A XAVIER-THOMAS DEMEAULTE

Élevée

par Michel Henochsberg et Madame Patrick Ades-Hazan, Sunday Nectar est une

fille de Footstepsinthesand et Pop Alliance (Entrepreneur). Elle est passée aux

ventes Arqana d’août 2009, présentée par le Haras du Cadran et achetée pour

60.000 € par Xavier-Thomas Demeaulte. L’entraîneur connaît bien sa famille, car

il entraînait ses soeurs. Sunday Nectar est le quatrième produit de Pop

Alliance, une jument qui n’a pour l’instant donné que des pouliches. Elle est

notamment la mère d'Aseena (Verglas), qui a fini deuxième du Critérium du

Béquet (L) derrière Milanais (Dyhim Diamond). Madonna Sprite (Saint Cyrien), la

deuxième mère de Sunday Nectar, a fini quant à elle deuxième du Critérium de

Lyon (L) et elle est à l’origine de Rêve Parisien (Trempolino), qui a également

pris des deuxièmes places au niveau Listed en province. La Popesse (St Jovite),

une soeur de Pop Alliance, est la mère de la rapide et précoce Gwenseb (Green

Tune), qui a remporté le Prix du Bois (Gr3) sous les couleurs Wertheimer &

Frère, ainsi que les Prix de Lieurey et La Flèche (Ls).