Prix tourbillon (d) : litigant sans contestation

Autres informations / 08.04.2011

Prix tourbillon (d) : litigant sans contestation

Épreuve

qui avait réuni un assez bon lot d’ensemble, le Prix Tourbillon (D) a vu la

victoire de Litigant (Sinndar). Présenté par André Fabre, il était assez

abandonné et proposé à 12/1, cote assez "inhabituelle" dans cette

"maison". Cela ne l’a pas empêché de gagner et même de bien gagner.

Vite devant – ce qui est toujours une tactique avantageuse sur le parcours avec

courbe de Maisons-Laffitte –,il n’a jamais été vraiment inquiété pour finir,

plaçant un nouveau démarrage dans la ligne droite et se mettant aussitôt hors

de portée de ses adversaires. Seulement huitième pour ses débuts à Saint-Cloud

– dans le Prix de Frauenfeld (F) qui n’arrête pas de "répéter" –

Litigant reste encore assez difficile à évaluer. Il possède du potentiel, c’est

certain, mais où se situe sa limite ? Cela reste un mystère. Pour l’avenir, il

faudra retenir la bonne fin de course de Sea Mist (Lando). Parti mollement, il

s’est retrouvé vite parmi les derniers, ce qui ne pardonne pas sur ce parcours.

Il a tracé une bonne ligne, en retrait du trio de tête, et mérite d’être suivi

lors de ses prochaines sorties.

UNE MERE

GAGNANTE DE GROUPE EN FRANCE

Élevé

par Darley, Litigant est un fils de Jomana (Darshaan), qui courait en France

sous les mêmes couleurs que Litigant, mais pour l’entraînement d’Henri-Alex

Pantall. D’un bon niveau, elle a gagné à Saint-Cloud le Prix Exbury (Gr3),

ainsi que le Prix Corrida (Gr3 à l’époque). Deuxième mère de Litigant, Kerenza

(Seattle Dancer) n’a couru que deux fois, en France également. Elle a gagné

pour ses débuts, à La Roche-Posay. Troisième mère de Litigant, Home Love n’a

pas couru. Mais elle est la tête d’une belle descendance. Elle est notamment la

deuxième mère de Mark of Esteem, champion miler, qui a gagné les 2.000 Guinées

de Newmarket et les Queen Elizabeth II Stakes à Royal Ascot (Grs1).