Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Réouverture de longchamp : le prix du louvre est une course de groupe !

Autres informations / 03.04.2011

Réouverture de longchamp : le prix du louvre est une course de groupe !

C’est

certainement la course B de l’année ! Le Prix du Louvre a réuni un lot de

grande envergure et il sera certainement plus difficile de gagner cette course

B que de gagner une Listed intermédiaire comme le Prix Finlande (L), par

exemple. On peut donc dire sans trop se tromper que le Prix du Louvre 2011 est

une course de Groupe avant l’heure. Chaque année, cette épreuve réunit un très

bon lot. La JDG rising star Goldikova (Anabaa) y avait d’ailleurs effectué sa

rentrée en 2008 avant de réaliser les exploits que l’on sait. Pour l’histoire,

on rappellera qu’elle avait été battue. Alors, qui compose cette course d’élite

? Pour la résumer, on pourrait dire tout simplement qu’il y a trois JDG rising

stars, la gagnante du Prix des Marettes (F) et la dauphine de la JDG rising

star Helleborine (Observatory) –meilleure 2ans française – du Prix d’Aumale

(Gr3)… Pour ne rien gâcher, la piste sera neuve et l’allure devrait être assez

sélective. Car Glorious Sight (Singspiel), gagnante d’un petit maiden au

Croisé-Laroche, devrait être là pour faire du train pour sa compagne

d’entraînement et de couleurs, la JDG rising star Immortal Verse (Pivotal).

Cette dernière, justement, ferait une très bonne lauréate de cette

"B". Elle a déjà gagné à ce niveau, c’était en débutant à Deauville

dans le Prix d’Omméel face à des pouliches expérimentées. La deuxième n’était

autre qu’Action Chope (Muhaymin), future gagnante du Prix Saraca (L). Ensuite, Immortal

Verse a tenté sa chance dans le Prix d’Aumale, terminant deuxième

d’Helléborine. Robert Collet aurait pu lui faire courir le "Marcel

Boussac" (Gr1), mais il a choisi de préserver sa pouliche. La revoilà à

3ans, de nouveau associée à Christophe Soumillon qui voyait en elle en 2010 une

pouliche de Groupe.

EXEMPLIFY,

POUR UN RACHAT

Dans

l’effectif de Christiane Head-Maarek, la JDG rising star Exemplify (Dansili)

n’est pas qu’une simple doublure d’Helléborine. Comme elle, Exemplify est

engagée dans les "Guinées" de Newmarket. Bonne gagnante du Prix des

Marettes (F), Exemplify a ensuite déçu à Longchamp. Mais c’était dans une

course peu rythmée et le terrain était lourd. C’est là le point d’interrogation

concernant Exemplify, qui, en digne fille de Dansili, n’est pas très à l’aise

lorsque le terrain tend vers le très souple. Récemment, son entraîneur nous a

déclaré garder toute son estime à cette pouliche qui pourrait aller courir à

Newmarket si elle est convaincante lundi.

CAMÉLIA

ROSE, UNE POULICHE PRÉSERVÉE

Pour ses

débuts à La Teste, Camelia Rose (Oratorio) avait hypothéqué ses chances en

raison d’un mauvais départ. Depuis, ce problème s’est un peu arrangé et la

pensionnaire de Jean-Claude Rouget a par deux fois montré l’étendue de son

talent durant le meeting de Deauville. Elle a obtenu sa JDG rising star dans le

Prix de Blay (B), disputé le 30 août. Ce jour-là, elle avait véritablement

tourné autour de ses adversaires, faisant très grosse impression. C’était un

excellent lot, puisque la quatrième n’était autre que Nova Hawk (Hawk Wing),

qui a pulvérisé l’opposition jeudi dernier dans le Prix La Camargo (L).

Préservée depuis la fin août,  Camélia

Rose possède des "lignes" en "béton" et un réel potentiel. Celui

d’une pouliche de Groupe.

DES

MAIDENS À SUIVRE

Trois pouliches

qui n’ont pas encore passé le poteau en tête tentent l’aventure dans ce

"Louvre" très relevé. Très bien considérée dans l’effectif de Mikel

Delzangles, Coutances (Shamardal) était très suivie lors de ses débuts. Elle

s’était classée quatrième, à distance du duo de tête, mais le lot était

excellent, puisque Dealbata (Dubawi) s’imposait devant la JDG rising star

Pagera (Gentlewave). Présentée par Pascal Bary, Blue Hollow (Beat Hollow) a

débuté par une troisième place dans le Prix de la Cascade (F) avant de terminer

deuxième d’une "B" à Maisons-Laffitte survolée par Va (Carlotamix).

Elle devançait en l’occasion Polémique (Poliglote) qu’elle va retrouver ici.

Les "lignes" de Blue Hollow ne sont pas mauvaises, mais elle n’a pas

encore le palmarès des pouliches qu’elle va affronter lundi. On peut dire la

même chose de Polémique, qui a gagné sa course à 2ans, mais à qui il semble

manquer le petit plus. Enfin, il est difficile d’avoir un avis très tranché sur

Regency Romance (Diktat), présentée par André Fabre. Elle avait bien débuté à

Longchamp, dans la course B où Exemplify a déçu. Mais Regency Romance a ensuite

mal couru à Fontainebleau. On lui accordera le bénéficie du doute, car le

terrain était alors collant.

 

VERBATIMS

ROBERT

COLLET, ENTRAÎNEUR D’IMMORTAL VERSE,

Le 21

août : « J’étais impatient qu’elle débute [Immortal Verse devait courir le Prix

de la Motte-Sassy mais l’épreuve avait été transférée sur le sable et son

mentor avait préféré la déclarer forfait, ndlr] et j’avais préféré la

supplémenter aujourd’hui. Elle a de la marge et je suis content d’avoir une

pouliche comme elle à la maison… »

CHRISTIANE

HEAD-MAAREK, ENTRAÎNEUR D’EXEMPLIFY, LE 10 AOÛT :

« Il

faut avoir de la classe pour faire ce qu'elle fait car elle les a usées au

train et elle a remis un coup de reins pour finir. C'est un vrai cheval de

course. Je l'aime beaucoup. Elle m’a surprise, car, le matin, elle est beaucoup

plus détendue que cela. Là, elle a pris son mors et est partie vite. Elle s'est

retrouvée devant, mais à la maison, elle a toujours fait ses galops en étant

cachée. »

 

CHRISTOPHE

SOUMILLON, JOCKEY DE CAMÉLIA ROSE, LE 30 AOÛT :

« C’est

une pouliche que j’aime beaucoup. Elle n’a cessé de progresser depuis son

dernier succès et sa victoire d’aujourd’hui à de quoi nous laisser rêver un

peu. Je pense que Camélia Rose vaut une course de Groupe. Pour le niveau Gr1,

il faudra déjà la voir dans un Groupe intermédiaire, mais elle possède le

niveau Groupe, c’est sûr. J’ai préféré venir à l’extérieur des autres

aujourd’hui, car la pouliche était bien décontractée et je sentais dans le

tournant que j’avais la mesure des autres. J’ai préféré venir ici, plutôt qu’en

dedans, où j’aurais pu prendre des coups pour rien. »