Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Retour sur l’achat de don’t hurry me

Autres informations / 23.04.2011

Retour sur l’achat de don’t hurry me

C’est

aux ventes d’octobre 2009, à Deauville, que Jean-François Gribomont s'est porté

acquéreur de la JDG Rising star Don’t Hurry Me (Hurricane Run), gagnante,

jeudi, du Prix Pénélope (Gr3). Hervé Busnel, de l’Agence Fips avait à l’époque

signé le bon d’achat et il est revenu avec nous sur l’achat de cette

prétendante au Prix de Diane-Longines (Gr1) : « Cela fait maintenant

trente-cinq ans que nous, l’Agence FIPS, travaillons avec la famille Gribomont.

Lors de nos visites dans les haras, avant les ventes, nous avions remarqué

Don't Hurry Me dans le lot du Haras de Grandcamp. Quand monsieur Gribomont veut

acheter un yearling, il nous pose des questions sur ce que nous avons vu de

"bien". Don’t Hurry Me avait un modèle imposant, se déplaçait bien et

avait de la "niaque". Son prix, très attractif, a aussi été un

élément déclenchant. Pourquoi a-t-elle été vendue seulement 32.000€ ? Sa robe,

un peu particulière, a pu être un frein pour certains acheteurs. A noter

également que, lorsqu'elle sortait du box, on sentait dans sa démarche qu’elle

possédait de la personnalité. Il y a plusieurs années, nous avions acheté, pour

Jean-François Gribomont, Don’t Worry Me, gagnante des King’s Stand Stakes à

Royal Ascot. C’est en pensant à elle que Jean-François Gribomont a nommé ainsi

Don’t Hurry Me... »

DON’T

HURRY ME, UNE FILLE DES "MARETTES" DE JEAN- CLAUDE ROUGET

Le Prix

des Marettes (F) est l’un des maidens qui recèle, chaque année, le plus de

pouliches qui deviendront "black type". 33% des pouliches qui y

prennent part obtiennent ce statut. Lorsqu'elles sont entraînées par

Jean-Claude Rouget, ce taux atteint 50% (cinq pouliches "black type"

pour dix débutantes dans les Marettes pour Jean-Claude Rouget). Parmi ces cinq

là, se trouvent des pouliches d’exception. 

A l'image de Coquerelle, future gagnante du "Saint-Alary"

(Gr1), Lily of The Valley, future gagnante de "l’Opéra" (Gr1) et

maintenant Don’t Hurry Me. Il faut noter que ces deux dernières, à la

différence de Coquerelle, n’avaient pas gagné le Prix des Marettes. Elles y

avaient respectivement terminé huitième et cinquième !