Adieu champion

Autres informations / 05.05.2011

Adieu champion

Le

mercredi 4 mai 2011 restera comme un triste jour pour tous les amoureux de

l’obstacle, des champions, des chevaux et du sport. La JDG jumping Star

Questarabad (Astarabad) s’en est allée rejoindre les étoiles, après avoir

ébloui Auteuil de sa classe, de son génie. Le champion des époux Polani, qui

appartenait conjointement à Philippe Goutmann et à son entraîneur Marcel

Rolland, a dû être euthanasié. Seulement une semaine après son opération qui

visait à le sauver, après sa fracture du canon survenue dans le Prix Léon

Rambaud (Gr2), où il terminait miraculeusement deuxième. Les vétérinaires ont

découvert une autre fracture durant l’opération et le cheval s’est vu poser une

plaque avec dix-sept vis. Mais il a cassé son plâtre et il n’y avait plus

d’autre solution que l’euthanasie. Joint par JDG, Marcel Rolland nous a confié

: « Il est évident que sa disparition est un trou dans l’écurie. J’étais passé

le voir hier à la clinique et juste après, j’avais appelé ses propriétaires et

son éleveur pour leur dire que le cheval était sauvé. On voulait d’abord le

sauver. C’était le principal. Il était sur une bonne pente et se sentait mieux.

On ne sait pas ce qu’il s’est passé. Il s’est peut-être cabré, je n’en sais

rien. Il a éclaté son plâtre et il a fallu se résoudre à l’euthanasier. Il ne

méritait pas ça. » Revenant sur ce que Questarabad avait apporté à son

entourage, l’entraîneur cantilien nous a avoué : « Ce matin, toute l’écurie était

touchée. Il était d’une gentillesse, le matin…C’était un agneau, même si, en

course, il pouvait être bouillant. Il avait la classe, le génie. Le voir à

l’entrée de la ligne droite mettre son coup de reins était ce qu’il y a de plus

beau dans les courses. Il a eu très peu de soucis de santé. Et il avait un

courage énorme. Imaginez qu’il a poursuivi son effort jusqu’au poteau avec une

fracture…C’est une triste page qui se termine. » Également, Jean-François

Colas, éleveur de Questarabad, nous a déclaré : « Comme je l’ai dit à Marcel

Rolland, c’est triste, mais il faut conserver les bons souvenirs de ce

champion. On aura vécu de beaux moments grâce à lui. Je me souviendrai toujours

de lui et de ma remise du plateau pour ses succès. » En hommage à la carrière

du champion Questarabad, dont s’occupait Sébastien Léger, Jour de Galop a

retracé le film de sa carrière riche de treize succès de Groupes, dont une

Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1) et deux Grands Prix d’Automne (Gr1).

QUESTARABAD

: IL ÉTAIT UNE FOIS UN ROI

Questarabad

était le cheval le plus connu d’Auteuil ces dernières années. Sa disparition va

créer un grand vide, tant il dominait les haies françaises. Une domination

enobstacle qui avait commencé dès le Prix Rohan (L) 2008 :

 

2007 :

L’INVINCIBILITÉ EN PLAT

14/10/2007

- Prix Baron de la Rochette (G) Fontainebleau - Plat - 1er

Questarabad

débute en plat dans l’anonymat d’une réunion P.M.H. Il est en lice dans une

épreuve pour gentlemen-riders et s’impose par cinq longueurs sans forcer son

talent, associé à Éric Selter. Il laisse une grosse impression à son cavalier.

 

26/11/2007

- Prix jacques de Vienne (A) Fontainebleau - Plat - 1er

« Je

crois que c’est un pur », nous a confié Marcel Rolland après ce nouveau succès

de Questarabad qui reste invaincu en plat. Pour sa deuxième sortie seulement

dans cette discipline, il réussit une superbe performance dans la plus belle

course plate pour AQPS. Il l’emporte en laissant son plus proche rival à six

longueurs. Avant cette victoire, Questarabad avait bien travaillé avec des

chevaux de valeur Listed en plat.

 

2008 :

UN CHAMPION SE DESSINE

02/03/2008

- Prix Rohan (L) Auteuil - Haies - 1er

« Nous

en avons refusé beaucoup d’argent cet hiver », lâche Marcel Rolland après la

victoire de Questarabad, sa première en obstacle, dans ce Prix Rohan. Le

champion en herbe leur donne raison en remportant presque de bout en bout cette

Listed. Bouillant, le cheval s’impose en solitaire et devient la première JDG

jumping Star de l’histoire de Jour de Galop.

 

23/03/2008

- Prix de Marsan Auteuil - Haies - 1er

« Ce qui

est le plus étonnant, c’est qu’on n’a pas l’impression, à le regarder galoper,

qu’il va tellement vite. C’est en regardant les autres qu’on se rend compte de

son abattage. Il fait tout facilement. » Marcel Rolland est enthousiaste. Les

observateurs aussi. Questarabad conserve son invincibilité sur les haies tout

en étant très allant durant le parcours.

 

04/05/2008

- Prix Amadou (Gr2) Auteuil - Haies - 3e

Premier

essai dans un Groupe pour Questarabad. Il se heurte à Othermix (Linamix) et Don

Lino (Trempolino). Il conclut troisième. Une sortie prometteuse, d’autant qu’il

avait attendu pour la première fois de sa carrière et qu’il affrontait des

chevaux plus endurcis que lui.

 

25/05/2008

- Prix de Longchamp (Gr3) Auteuil - Haies - 4e

Favori

après sa première course de Groupe au dénouement satisfaisant, Questarabad

obtient son plus mauvais classement, comme dans le Prix Hypothèse (Gr3) 2010,

et termine quatrième. À chaud, son entourage n’a pas d’explications à sa

défaite. Malade à la fin du printemps, il fera l’impasse sur le Prix Alain du

Breil (Gr1).

 

27/09/2008

- Prix de Maisons-Laffitte (Gr3) Auteuil - Haies - 1er

"Questarabad

en nouveau patron" avions-nous titré après ce premier succès de Groupe

pour le champion des époux Polani. Nouveau patron, le pensionnaire de Marcel

Rolland va le rester pendant longtemps sur les balais d’Auteuil. Mais, comme un

diamant, il a besoin d’être façonné. Son jockey, Régis Schmidlin, confie : «

J’en avais plein les bras ! Je suis davantage fatigué d’avoir tiré que poussé !

Il possède un gros moteur, mais il faut le gérer. Il n’était pas à 100 %

aujourd’hui car nous ne le travaillons pas trop afin qu’il ne s’énerve pas ! »

 

18/10/2008

- Prix Pierre de Lassus (Gr3) Auteuil - Haies - 2e

« Nous

sommes évidemment déçus de cette deuxième place à une encolure et en rendant

trois kilos à la lauréate, mais il était encore brillant», explique Marcel

Rolland après la deuxième place de son protégé. Mais sa forte ardeur en course

lui joue encore des tours.

 

16/11/2008

- Prix Renaud du Vivier (Gr1) Auteuil - Haies - 1er

Questarabad

devient définitivement un authentique champion et le meilleur hurdler de 4ans.

Gêné au franchissement de l’avant-dernière haie par Springer (Sagamix) et

pratiquement mis hors course pour le succès, il revient sur sa classe et au

courage dominer La Grande Dame (Daliapour). Il prend ainsi sa revanche sur la

pouliche de Jacques Seror, qui l’avait devancé dans le Prix Pierre de Lassus.

 

2009 :

QUESTARABAD PREND LE POUVOIR

28/03/2009

- Prix Hypothèse (Gr3) Auteuil - Haies - 3e

Première

confrontation face aux chevaux d’âge. Et Q u e s t a r a b a d réussit une

performance excepti o n n e l l e . Attentiste derrière les chevaux de tête, il

se montre sage durant le parcours. Mais glisse à la dernière haie de la ligne

d’en face et perd du terrain. Il revient prendre une probante troisième place.

Son mentor nous confie : « Je pense que s’il n’y avait pas eu cet incident, il

aurait pu gagner. »

 

25/04/2009

- Prix Léon Rambaud (Gr2) Auteuil - Haies - 1er

Questarabad

doit lutter pour contrer Comaro (Comte du Bourg) et ce Groupe est le théâtre

d’un beau duel.  Tenace, le champion

prend la mesure du pensionnaire de Philippe Demercastel. « Il y a

incontestablement du mieux sur son comportement dans le parcours, nous a dit

Marcel Rolland. Il s’est pourtant encore montré allant au début jusqu’au

passage devant les tribunes. C’est aussi heureux qu’il arrive à mieux se gérer

car les distances ne vont faire qu’augmenter. »Questarabad devient adulte. Et il

commence à comprendre comment courir sans se montrer trop tendu.

 

24/05/2009

- Prix La Barka (Gr2) Auteuil - Haies - 2e

Sous une

chaleur accablante et un terrain tout juste souple, Questarabad doit s’incliner

face au bon Portal’s Toy (Go Between). Pour son premier essai sur une aussi

longue distance (4.300m), le champion des époux Polani réussit son test de

tenue. Et son mentor nous explique : « Il a très bien couru. Il manque encore

d’expérience. Je l’ai trouvé mieux dans son attitude et son jockey, Régis

Schmidlin, l’a d’ailleurs trouvé très agréable. » Tous les feux sont au vert

pour la Grande Course de Haies.

 

21/06/2009

- Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1) - Auteuil - Haies - 1er

C’est

l’avènement attendu du crack Questarabad. Il s’amende de course en course et

pour ce Gr1, il est complètement détendu et inquiète certains observateurs qui

pensent qu’il est dans un jour "sans". C’est un nouveau cheval que

nous voyons en piste, beaucoup plus calme, un atout sur les 5.100m du parcours.

En plus de cinq minutes de course, il devient le roi d’Auteuil. « Avant la

course, nous avions pensé à une tactique pour qu’il puisse tenir la distance.

Nous avons décidé de le monter à l’arrière-garde et cette tactique s’est avérée

payante. Quand je l’ai vu si loin de la tête, j’ai douté un instant, mais quand

il a progressé dans la ligne droite, si vite et dans une si belle action, je

savais qu’il allait gagner. »

 

16/09/2009

- Prix de Compiègne (Gr3) Auteuil - Haies - 1er

"Questarabad

frôle la perfection". C’est le titre de JDG après le succès de Questarabad

dans ce Gr3. Le roi d’Auteuil est fidèle à sa réputation, et même mieux. Il

passe ses adversaires un à un, à une vitesse folle, et les laisse sur place. Il

est devenu adulte et son mentor explique : « Il a fini par se poser. C’est le

fruit d’un long travail, mais il a l’air d’avoir compris. Il faudrait

maintenant qu’il puisse courir aussi détendu en restant dans le peloton de tête

et non pas en le montant dernier. Car ce sont toujours des efforts

supplémentaires, poursuit Marcel Rolland. Nous n’avons pas accepté dès le début

sa façon de courir. Si nous étions rentrés dans son jeu, nous n’en serions pas

là. »

 

11/10/2009

- Prix Carmarthen (Gr3) Auteuil - Haies - 1er

« Il a

poursuivi une magnifique évolution. Tout peut toujours arriver dans une course,

il peut faire une faute, ou autre chose, mais aujourd’hui, il a une fois de

plus démontré qu’il est au-dessus de tous les hurdlers de sa génération»,

confie Marcel Rolland après ce Gr3. Désormais, rien ne paraît atteindre le

champion, qui signe un nouveau succès de Groupe.

 

07/11/2009

- Grand Prix d’Automne (Gr1) Auteuil - Haies - 1er

Questarabad

réalise le doublé des champions : Grande Course de Haies - Grand Prix

d’Automne. Et il entre définitivement dans la légende d’Auteuil. « Il n’a pas

été sollicité au bâton, comme lors de sa dernière victoire, nous a expliqué son

mentor. Il le fait simplement sur sa classe. »

 

2010 :

UNE ANNÉE À DEUX VISAGES

07/03/2010

- Prix Juigné (Gr3) Auteuil - Haies - 1er

« Je

prends vraiment mon pied à le monter », lâche Régis Schmidlin au sujet de

Questarabad après cette rentrée victorieuse. Il confirme toute sa classe en

passant le poteau quatre longueurs devant son plus proche rival. Cette nouvelle

saison s’annonce sous les meilleurs auspices pour le champion.

 

03/04/2010

- Prix Hypothèse (Gr3) Auteuil - Haies - 4er

Questarabad

n’est pas lui-même. Il est incapable de changer de vitesse comme il en a

l’habitude. C’est seulement son ombre que nous avons vu ce 3 avril. L’interrogation

se lit sur les visages de son entourage.

 

26/04/2010

- Prix Léon Rambaud (Gr2) Auteuil - Haies - 1er

Questarabad

remet les pendules à l’heure et rassure son entourage. Il continue d’apprendre,

même s’il est devenu adulte. Il prouve qu’il gère de mieux en mieux ses efforts

et qu’il sera délicat de le devancer dans la Grande Course de Haies.

 

19/06/2010

- Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1) - Haies - 2e

C h r i

s t o p h e Soumillon joue un tour dont lui seul a le secret avec Mandali

(Sinndar). Parti vite, il prend le large et ne sera jamais revu. Questarabad a

trop de terrain à refaire dans le dernier kilomètre et il gagne l’autre course,

celle pour la deuxième place. Marcel Rolland confie : « Je n’ai rien à

reprocher à mon jockey. Ce n’était pas son rôle de ramener le peloton, d’autant

qu’il a besoin de courir "relax". Il fait sa valeur et a placé sa

pointe comme d’habitude. »

 

15/09/2010

- Prix de Compiègne (Gr3) Haies - 1er

« Quand

vous avez un cheval qui repart comme il l'a fait après la "der", ce

n'est que du bonheur. » Régis Schmidlin ne se lasse jamais des succès de

Questarabad. Après la mésaventure de la Grande Course de Haies, Questarabad

démontre qu’il est bien le seul et unique roi d’Auteuil. Monté plus près dans

le parcours, il s’améliore encore.

 

10/10/2010

- Prix Carmarthen (Gr3) Haies - 1er

Comme

dans le Prix de Compiègne, l’élève de Jean-François Colas réalise le doublé

dans ce Gr3.  «Désormais, il peut être

monté normalement », nous explique son mentor après la course. Et de cette

façon, il est encore meilleur.

 

6/11/2010

- Grand Prix d’Automne (Gr1) Haies - 1er

Pour la

deuxième année consécutive, Questarabad enlève avec brio ce Gr1. L’Angleterre

et Cheltenham deviennent alors un objectif envisageable. Mais son entourage va

finalement renoncer à l’aventure, préférant rester à Auteuil. « Je ne pense pas

que j’en retrouverai un comme lui dans ma carrière », avoue Régis Schmidlin. Le

crack justifie amplement tous les superlatifs utilisés à son sujet depuis ses

premiers pas.

 

2011 : LA

TRAGÉDIE

6/03/2011

Prix juigné (Gr3) Haies - 1er

Le Prix

Juigné, le champion des époux Polani l’a en double dans sa collection depuis

cette année. Pour sa rentrée, il ne fait pas dans le détail et laisse ses

rivaux à six longueurs et plus.

 

2/04/2011

- Prix Hypothèse (Gr3) Haies - 3e

Ce Gr3

est la course "maudite" pour Questarabad. En trois participations, il

n’a jamais réussi à l’emporter et ne peut briser le signe indien. Il termine

troisième à l’arraché après s’être montré hésitant dans ses sauts.

 

25/04/2011

- Prix Léon Rambaud (Gr2) Haies - 2e

C’est la

dernière sortie du champion. Il termine son parcours avec une fracture du canon

tout en conservant courageusement le premier accessit. Très vite pris en charge

par les services vétérinaires de France Galop, il sera opéré quelques jours

plus tard.