Bel la vie peut prendre la releve

Autres informations / 28.05.2011

Bel la vie peut prendre la releve

Le souvenir du champion

Questarabad ??

(Astarabad) va planer au-dessus de ce Prix La Barka (Gr2), l’une des rares

épreuves de Groupe, sur les balais, que Questarabad n’a pas remporté. Il y a

encore quelques semaines le crack de Mme Polani gambadait sur la piste

d’Auteuil, jusqu’à ce qu’un cauchemar ne vienne le condamner dans ce qui a été

sa dernière ligne droite...

Il sera évidemment le grand

absent de ce Prix La Barka et, sans sa présence, la course est devenue beaucoup

plus ouverte et surtout très largement composée. Ils sont en effet dix-huit à

se présenter dans ce Gr2, dont cinq ont effectué le déplacement d’Irlande et

d’Angleterre. Comme quoi l’aura de Questarabad allait bien au-delà des frontières

françaises.

Un nouveau venu face à

l’élite des chevaux d’âge fait son apparition. Il s’agit de bel la Vie

(Lavirco), le meilleur hurdler de 4ans, en 2010. Guillaume Macaire l’a épargné

en début d’année, le courant par deux fois, pour autant de succès, en

steeple-chase. Mais son retour sur les balais, dans ce Prix La Barka, était

prévu depuis un long moment. On y arrive et Bel la Vie a l’occasion d’étendre

un peu plus son royaume...          

 

Les irlandais en force

Willie Mullins aime se rendre

à Auteuil et il le rend bien à l’hippodrome parisien. C’est la cinquième année

consécutive qu’il vient disputer cette épreuve avec au moins deux chevaux.

L’année dernière il en avait délégué deux dont Thousand Stars (Grey Risk), qui

revient cette année en se présentant comme sa meilleure chance. Thousand Stars

avait fini septième l’année dernière, mais très proche des chevaux qui le

devançaient.

Toutefois la meilleure chance

irlandaise pourrait bien être berties Dream (Golden Tornado) un habitué des

Grs1 qui a remporté en 2010 l’Albert Bartlett Novices’ Hurdle (Gr1) lors du

Festival de Cheltenham.

Parlons aussi de l’anglais

Zaynar (Daylami), présenté par Nick Williams. Il s’est essayé à Enghien, il y a

plusieurs semaines, en prenant une encourageante troisième place, malgré une

montagne de poids à porter.

 

La voie est libre pour

Rhialco

Rhialco ?? (Dom

Alco) court toujours après un premier succès de Groupe face à l’élite des

hurdlers de 5ans et plus. En trois tentatives il a conclu à chaque fois à la

deuxième place et il mériterait bien de trouver son jour. Il a toujours été

dominé par un cheval différent, Coralhasi (Kahyasi) l’automne dernier,

Questarabad pour sa rentrée et Roi du Val (Astarabad) lors de sa dernière

sortie. Rhialco a beaucoup de classe, mais il tarde à se faire un nom parmi les

meilleurs. Une victoire de prestige manque cruellement à son palmarès mais il a

suffisamment de qualité pour inverser la donne.

 

Roi du Val et baan Rim Pa,

vainqueurs des préparatoires

Roi du Val a remporté le Prix

Hypothèse (Gr3) et baan Rim Pa (Dyhim Diamond) le Prix Léon Rambaud (Gr2), soit

deux des trois premières épreuves préparatoires à la Grande Course de Haies

d’Auteuil (Gr1). Le premier nommé a toujours un peu de mal à répéter ses bonnes

sorties et il va devoir être dans un grand jour pour s'extirper de ce peloton

touffu. Baan Rim Pa a démontré d’importants progrès physiques durant l’hiver.

Il est devenu plus puissant et dispose d’une impressionnante avantmain. Si sa

victoire dans le Prix Léon Rambaud a été contrastée par la blessure mortelle de

Questarabad, il ne devait son succès à personne. Le niveau qu’il a montré, en

dernier lieu, étalonne quelque peu celui de Bel La Vie qui était le leader de

sa génération, l’an dernier.

 

?