Chantilly, prix du mont de po (a) ; ruby’s day prend la direction de royal ascot

Autres informations / 20.05.2011

Chantilly, prix du mont de po (a) ; ruby’s day prend la direction de royal ascot

Le Prix

du Mont de Pô (A) a été amputé de son favori avant le départ, Holdin Bullets

(Ghostzapper), le poulain américain de Wesley Ward, qui a réalisé récemment un

“trois sur trois”, en France, avec ses trois premiers partants. Mais ça n’a pas

empêché cette course de révéler une bonne gagnante, Ruby’s Day (Vital Equine),

qui avait d’ailleurs débuté par une deuxième place sur ce même parcours, battue

d’assez peu par Judy the Beauty (Ghostzapper), dont Wesley Ward a déclaré, à

son sujet, qu’elle était tout simplement son meilleur élément ! Ruby’s Day

avait réalisé une très belle performance à l’occasion de ses débuts et elle n’a

fait que confirmer tout son talent ce vendredi. La belle alezane d’Eoghan

O’Neill s’est imposée de bout en bout, en repoussant avec autorité l’attaque de

Family One (Dubaï Destination), qui était, à ce jour, le meilleur 2ans

français. Remarquablement présentée, Ruby’s Day sortait déjà du lot au rond de

présentation et, lorsqu’elle s’est mise en jambes, elle nous a aussitôt rappelé

qu’elle possédait également une grande action, qu’elle est assez facile à

monter mais aussi très “réactive”. « Elle est très bonne, confirme son

entraîneur. J’avais confiance aujourd’hui pour la victoire. Elle a beaucoup de

vitesse, ce qui vient de son père Vital Equine, un cheval que j’ai entraîné,

qui a fini deuxième des 2.000 Guinées. Elle va probablement courir un Gr3 à

Royal Ascot. » Ce Gr3 lors du meeting de Royal Ascot est certainement les

Albany Stakes (Gr3), une course remportée par Memory (Danehill Dancer), l’année

dernière. Ruby’s Day a beaucoup progressé par rapport à ses débuts, ce

qu’explique son jockey Thomas Huet : « La pouliche a effectué un bon en avant

par rapport à ses débuts. Aujourd’hui nous sommes allés devant, sans le

vouloir, et si j’avais eu la place de Ioritz Mendizabal durant le parcours,

j’aurais gagné beaucoup plus facilement. Pour l’instant c’est la meilleure 2ans

française. On est ravi ! »

FAMILY

ONE A TENTE

Le

protégé de Yann Barberot, Family One, s’est “baladé” lors de ses deux premières

courses. À Longchamp il avait démontré toute l’étendue de sa vitesse. Cette

fois-ci il, est  “tombé sur un os” et a

vainement tenté de sen approcher... Il a pourtant bénéficié du meilleur des

parcours, dans le dos de l’animatrice et future lauréate. Family One a donc

fait ce qu’il a pu, effectuant un plaisant changement de vitesse, à la

distance, mais c’était sans compter sur la résistance et le talent de Ruby’s

Day. Il devrait désormais accès sa préparation en vue du Prix du Bois (Gr3).

Farasha (Layman), qui avait ouvert son palmarès en débutant, à Dax, s’est

contenté de la troisième place, en dévoilant également un peu de qualité.  LA PREMIERE GENERATION DE VITAL EQUINE

Ruby’s

Day est issue de la première génération des produits de l’étalon Vital Equine

(Danetime), l’étalon de Bearstone Stud. Elle est sa première gagnante en France

et la deuxième en Europe puisque Ortea, un poulain de David Evans, avait déjà

gagné sur la piste de Nottingham. Vital Equine était déjà entraîné par Eoghan

O’Neill, lorsqu’il était encore installé outre-Manche. Outre sa deuxième place,

dans les 2.000 Guinées de Newmarket, Vital Equine a aussi conclu au troisième

rang du Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1). Pour trouver des champions dans le

pedigree de Ruby’s Day, il faut remonter à sa quatrième mère, Bahamian,

lauréate des Prix de Pomone et de l’Espérance (Grs2). Elle est ensuite devenue

la mère de Wemyss Bight, une véritable championne qui a remporté les Irish Oaks

(Gr1), le Prix Malleret (Gr2), le Pénélope, le Cléopâtre (Grs3), avant de

prendre la deuxième place du Vermeille (Gr1). Wemyss Bight est devenue par la

suite la mère de Beat Hollow, l’étalon de Juddmonte Farms, vainqueur de quatre

Grs1 dont le Grand Prix de Paris (Gr1). On retrouve aussi dans la généalogie,

les noms des trois frères Martaline, Coastal Path et Reefscape, tous gagnants

de Gr1.