Chantilly : promesses et amertume

Autres informations / 10.05.2011

Chantilly : promesses et amertume

La

journée de lundi à Chantilly aura été marquante, mais pour des raisons

totalement opposées. Des trois épreuves de sélection, il faut retenir des beaux

vainqueurs mais également un grave accident : celui d’inoubliable (Singspiel),

JDG rising star. Favori du Prix de Guiche (Gr3), il s’est accidenté dans la

phase finale, en plein effort face au futur gagnant Absolutly Yes (Country

Reel). Emmené à la clinique de Chantilly il n’a pas pu être sauvé du fait de

multiples fractures à l’antérieur droit. Il était l’espoir des frères

Wertheimer pour le "Jockey Club" (Gr1)… Mais il ne faut pas retenir

de ce beau programme que la blessure d’Inoubliable. Car il y a eu aussi des

émotions sportives heureuses. Alain de Royer Dupré a remporté les deux courses

"B" avec Reliable Man (Dalakhani) chez les mâles et Shareta (Sinndar)

chez les pouliches. Tous deux ont reçu une JDG rising star et possèdent,

assurément, l’étoffe de chevaux de Groupe. Tant du côté de leur pedigree que par

la façon dont ils ont construit leur succès. Enfin, malgré la blessure

d’Inoubliable, on ne peut enlever son mérite à Absolutly Yes, le gagnant du

Prix de Guiche. Au moment de l’accident d’Inoubliable, le pensionnaire de Yann

Porzier était en train d’en prendre la mesure, même si Inoubliable n’était pas

forcement battu – beaucoup de chevaux d’André Fabre peuvent donner l’impression

d’être débordés sans que ce ne soit le cas. D’autant plus qu’avant que

l’accident ne se déclare visuellement, Inoubliable pouvait déjà être gêné par

cette future blessure. Absolutly Yes étonne, comme il l’avait fait lors de sa

rentrée victorieuse à Longchamp dans le Prix d’Escoville (D). Pourquoi étonne ?

Parce que son action montre qu’il serait bien plus à l’aise en terrain lourd…

Et pourtant, il se sort très bien du terrain excessivement rapide que le climat

impose actuellement. Malgré ses origines qui n’ont rien de

"classique", Absolutly Yes galope un peu et il sera l’un des chevaux

en vue lors du prochain "Jockey Club".