Coupe du sud-ouest des pur-sang arabes (gr3 pa) : scoubidou de carrere a la maniere des forts

Autres informations / 13.05.2011

Coupe du sud-ouest des pur-sang arabes (gr3 pa) : scoubidou de carrere a la maniere des forts

On

attendait la rentrée de Jalab Al Khalidiah KSA (Amer), le tenant du titre, tout

comme celle de Nayef Al Khalidiah KSA (Calin du Loup), deuxième de cette même

épreuve en 2010 et auteur d'une rentrée victorieuse. Il n'en a rien été !

Prometteur huitième, l'automne dernier, de la Qatar Arabian World Cup (Gr1 PA),

Scoubidou de Carrère (Djouras Tu) avait effectué une impressionnante rentrée

victorieuse dans le Prix Baroud II, le 14 mars dernier, ne se laissant jamais

approcher après avoir animé l'épreuve pour finalement s'imposer, de bout en

bout, de trois longueurs. N'ayant pu prendre la tête, à sa sortie suivante,

dans le Prix Cheikh Zayed Bin Sultan Al Nahyan - Carthage-Hannibal (Gr2 PA), le

22 avril, dont il était d'ailleurs le tenant du titre, il avait dû se contenter

de la sixième place. Cette fois, à la suite d'un départ volant, il a rapidement

pris le contrôle des opérations sous l'impulsion de son jockey, Roberto-Carlos

Montenegro. Même si Nayef Al Khalidiah venait se porter à son extérieur et

laissait planer une ombre menaçante, le protégé de Guy Dell' Ova attendait les

attaques et, après avoir abordé la dernière ligne droite en tête, il repartait

sûrement. Cela en était trop pour Nayef Al Khalidiah qui cédait tandis qu'

Hilal Al Zaman IRQ  (Mencour) portait une

vaine estocade tau leader tout au long de la mi-ligne droite. Mu'Azzaz GB

(Amer) venant prendre la troisième place, en retrait. Un succès mérité !

"LE

VIEUX FOU" A ENCORE RAISON

Très

estimé par Guy Dell' Ova, Scoubidou de Carrère est issu d'une jument

"maison", Minou de Carrère (Guytou de Carrère) dont c'est le meilleur

produit jusqu'ici. Traité de "vieux fou" il y a deux ans parce qu'il

avait racheté son poulain aux ventes Arqana, ce dernier a depuis justifié sa

confiance et il ajoute un nouveau succès de prestige à son palmarès. Joint en

début de soirée, Guy Dell' Ova était évidemment ravi : « Je suis heureux car, à

Toulouse, cela s'était mal passé. J'avais dit au jockey d'aller devant et il a

fait le contraire. C'est un cheval qu'il ne faut pas contrarier. C'est pourquoi

on a changé de jockey aujourd'hui. 

D'ailleurs, beaucoup de personnes pensaient que j'avais

"saboté" la course à Toulouse pour gagner aujourd'hui. Mais

évidemment non ! Il aime dominer et être devant. Quand il sent qu'un adversaire

arrive, il repart en donnant un nouveau coup de reins. Le cheval est bien

rentré. Vous savez, il a une place à part pour moi car je n'avais pas voulu le

vendre. De plus, mon petit-fils avait voulu le faire naître et c'est lui qui

l'a appelé Scoubidou. Nous y sommes très attachés. Il n'avait pas démérité dans

la Qatar Arabian World Cup même si, là encore, il n'avait pas été mené comme il

fallait. Il devrait logiquement aller sur Saint-Cloud dans The President of The

UAE Cup - Coupe d'Europe des Chevaux Arabes (Gr1 PA), fin juin, puis, à

Deauville, dans le Prix Manganate (Gr1 PA) le 12 août. »