Longchamp, prix d’hedouville (gr3) : ivory land confirme

Autres informations / 06.05.2011

Longchamp, prix d’hedouville (gr3) : ivory land confirme

Lauréat

le mois dernier du Prix Lord Seymour (L), Ivory Land (Lando) a confirmé dans le

Prix d’Hédouville (Gr3), passant de nouveau le poteau en tête. Cette fois, à la

différence du 14 avril, il a été devant. Christophe Soumillon, son partenaire,

a rapidement compris que personne ne voulait prendre la tête. « J’avais le

cheval de la course, alors j’ai pris mes responsabilités », expliquait le

jockey. Désormais,  deux possibilités

s’offrent à Ivory Land d’après les propos de son entraîneur, Alain de Royer

Dupré : « Deux solutions s’offrent à nous. Soit suivre le programme français et

courir le Grand Prix de Chantilly. Soit aller à Royal Ascot courir les

Hardwicke Stakes. Je pense que c’est un cheval qui devrait bien voyager. » Si

Ivory Land vient à courir le Grand Prix de Chantilly, il pourrait y rencontrer

Behkabad (Cape Cross), qui devrait effectuer sa rentrée dans cette épreuve.

CHRISTOPHE

SOUMILLON : « IL AVAIT UNE MAGNIFIQUE ACTION »

Pour sa

rentrée, Ivory Land avait montré qu’il pouvait devenir une très grosse pointure

dans les épreuves sur 2.400m. Il a confirme jeudi en allant devant et en

redémarrant nettement face à des adversaires de bon niveau. Christophe

Soumillon était content du comportement du cheval et disait : « Il avait une

magnifique action, les oreilles bien pointées et en étant bien décontracté

devant. J’ai voulu durcir la course en progression, mais j’ai senti des

attaques venir, alors j’ai démarré un peu plus tôt que voulu. Aux trois cents

mètres, je pensais gagner simplement aux bras, mais il s’est un peu relâché

dans les cent cinquante mètres derniers mètres, pensant que c’était fini. Aujourd’hui,

il montre qu’il peut aller devant. Mais il est mieux dans une course avec

beaucoup de train. Car dans ce cas de figure, il reste capable d’accélérer très

fort. »

UNE

ARRIVEE TRES LOGIQUE

Finalement,

avec de la marge, Ivory Land domine Zack Hall (Muhtathir), qui effectuait sa

rentrée. Son retour est très satisfaisant et son entraîneur, Mikel Delzangles,

nous a raconté : « C’est une bonne rentrée. Vu sa place dans le parcours, il

était difficile de revenir sur un cheval comme Ivory Land, surtout en tenant

compte de l’allure à laquelle a été l’épreuve. » Logiquement, Zack Hall devrait

être revu dans le Grand Prix de Chantilly. Troisième, Watar (Marju) n’a pas

paru très à l’aise durant le parcours. Bien que sur une rêne dans la descente,

et longtemps dernier, il a néanmoins bien fini pour se classer troisième. Quant

à Wiener Walzer (Dynaformer), seul gagnant de Gr1 dans ce lot, il a demandé à

souffler pour finir. Ce cheval imposant manque d’accélération pour bien faire

dans une course qui se termine par un déboulé.

UN

PEDIGREE CONSTRUIT DANS LE BUT DE VIEILLIR

Ivory

Land a été vendu foal en décembre 2007 chez Arqana. Présenté par le Haras de

Maulepaire, il a été acheté par Fips pour 28.000 €. Élevé par feu Zakaria

Hakam, il est par Lando (Acatenango), vainqueur de sept Grs1, qui s’est

constamment amélioré en vieillissant. Son père de mère, Peintre Célèbre

(Nureyev), est lui même connu pour donner des éléments aptes à progresser tout

au long de leur carrière. Mère d’Ivory Land, Ivory Coast n’a pas couru. Elle a

eu cinq produits, dont quatre sont en âge de courir. Trois ont d’ailleurs

gagné. Land of Ivory (The Minstrel), deuxième mère d’Ivory Coast, s’est classée

quatrième de Gr3 et a pris trois places de Listed. Au haras, elle a donné Heart

of Darkness (Glint of Gold), vainqueur des National Stakes (Gr1), au Curragh.