Newmarket (gb), qipco 1.000 guinees (gr1) : godolphin surprend et nova hawk recompense la sportivite de son entourage

Autres informations / 02.05.2011

Newmarket (gb), qipco 1.000 guinees (gr1) : godolphin surprend et nova hawk recompense la sportivite de son entourage

Les très

ouvertes 1.000 Guinées de Newmarket nous ont offert de belles révélations.

D’abord celle de la gagnante, Blue Bunting (Dynaformer), qui a fait un

"truc" pour venir s’imposer. Rapprochée le long du rail outside, son

effort a été impressionnant, d'autant plus qu’elle était encore sur la même

ligne que Nova Hawk (Hawk Wing) à deux cents mètres du but. Cette Nova Hawk

justement, avec qui Rodolphe Collet et son entourage tentaient un pari

audacieux en se présentant à Newmarket, est l’autre belle révélation de

l’épreuve. Sa quatrième place, acquise dans un terrain qui n’est pas son sol de

prédilection, est une belle récompense pour son entourage. Même si elle termine

en léger retrait des trois premières, sa performance fait d’elle l’une des

meilleures pouliches sur le mile entraînées en France et augure de belles

choses pour la saison à venir. Il est évident qu’elle devrait refaire parler

d’elle, pourquoi pas dès le 15 mai, car son entraîneur, Rodolphe Collet, nous a

annoncé que « l’option de la Poule d’Essai restait totalement ouverte ». Deux

autres françaises se présentaient au départ de ces "Guinées".

Installée favorite, la JDG Rising Star Moonlight Cloud (Invincible Spirit) est

venue un instant comme pour gagner. Mais elle s’est mise à pencher, comme si

elle était à bout de souffle. Elle est entrée parmi les premières dans les

stalles alors que son entourage avait demandé à ce qu’elle rentre dans les

dernières… Quant à la JDG Rising Star Immortal Verse (Pivotal), elle n’a

finalement pas pris le départ. Elle est entrée dans sa stalle, puis en est vite

ressortie après s’être tapée. Après que Christophe Lemaire est descendu de cheval,

les hommes de piste ont préféré ne pas prendre de risque, car Immortal Verse

s’était légèrement blessée, et elle a été déclarée non-partante.

BLUE

BUNTING, UNE POULICHE D’“OAKS”

Avant

ces "Guinées", Blue Bunting était une quasi inconnue. Malgré la monte

de Frankie Dettori, le jockey le plus suivi outre-Manche, elle était proposée à

16/1. Son succès a donc pu surprendre, d’autant plus que la pouliche pour les

"Guinées" de Godolphin devait être l’invaincue White Moonstone

(Dynaformer) – gagnante du Fillies’ Mile (Gr1)–, finalement déclarée non runner

au cours de la semaine. Dimanche, Blue Bunting a montré qu’elle était mieux

qu’un second couteau et elle a permis à son entraîneur,  Mahmood Al Zarooni, de remporter son premier

classique anglais, deux ans seulement après s’être installé à Newmarket. Ce

dernier racontait : « Cette victoire est très spéciale à mes yeux et Blue

Bunting a vraiment été plaisante. 

Frankie Dettori a monté une course superbe avec elle. J’ai une très

bonne équipe qui m’entoure et, honnêtement, je manque encore d’expérience dans

les courses anglaises. C’est un rêve de gagner de grandes courses ici, surtout

des épreuves comme les "Guinées" ou le "Derby". Ce sont les

plus grandes courses du monde. Nous avons toujours pensé que Blue Bunting était

une pouliche de 2.400m. C’est plus une pouliche taillée pour les

"Oaks" et elle a besoin de terrain souple. Elle nous a montré

aujourd’hui que ce que nous pensions sur elle était erroné ! Mais je continue

de croire que c’est une pouliche d’“Oaks”. Durant l’hiver, elle est restée ici,

à Newmarket. »

CHEIKH

MOHAMED AL MAKTOUM : « DIRECTION LES OAKS »

Après la

victoire de Blue Bunting, le Cheikh Mohamed Al Maktoum commentait : « Je pense,

vu son pedigree, qu’elle peut aller sur bien plus long. Sa victoire aujourd’hui

est une très bonne surprise. Mahmood Al Zarooni a fait du beau travail avec

elle. C’est un vrai homme de cheval. Il traite chaque cheval de façon

individuelle en fonction de ses aptitudes. L’objectif maintenant avec Blue

Bunting,  sont les Oaks d’Epsom. »

UNE

FAMILLE MATERNELLE FRANÇAISE

La mère

de Blue Bunting est "FR". Elle se nomme Miarixa (Linamix) et a été

élevée par Jean-Luc Lagardère. Elle n’a pas couru et est une fille de Mrs

Arkada (Akarad), qu’entraînait André Fabre. Elle a gagné en France le Prix

Isola Bella (L) à Évry et a terminé troisième du "Saint-Alary".Cette

famille est la même que celle de Miss Satamixa (Linamix), mémorable gagnante du

"Jacques Le Marois" (Gr1). Elle remonte à Miss Skyscraper (Skymaster),

qu’avait acquise Jean-Luc Lagardère.