Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix de barbeville (gr3) : une "petite" surprise nommee dunaden

Autres informations / 01.05.2011

Prix de barbeville (gr3) : une "petite" surprise nommee dunaden

 « Il me surprend un peu aujourd'hui… », lance

Mikel Delzangles après la victoire de son protégé Dunaden  (Nicobar) dans le Prix de Barbeville (Gr3).

Pour sa première sortie sous son entraînement, le cheval de Pearl Bloodstock

Ltd s'est imposé à la cote de 12/1. C'était aussi la première fois que Dunaden

courait sur 3.100m et dans un Groupe. «Je pensais que c'était aujourd'hui ou

jamais pour tenter le coup dans les Groupes pour stayers, a précisé

l'entraîneur cantilien. Sur cette distance, les courses sont un peu moins

relevées et le coup était abordable. » Mikel Delzangles avait vu juste. Dunaden

est un bon cheval qui a progressé avec l'âge. Endurci à l'école des gros

handicaps, il est passé par les Listeds, remportant le Prix du Grand Camp (L)

avant de se placer à deux reprises dans des étapes du Défi du Galop. Son

entraîneur aurait donc pu suivre la voie de la sagesse en courant dans le

Challenge européen. Mais son coup de poker s'est révélé payant. « On va

continuer sur la filière des stayers », a ajouté Mikel Delzangles. La prochaine

étape pour Dunaden sera donc le Prix Vicomtesse Vigier (Gr2) sur le même

parcours que samedi. Attentiste dans le sillage d'Américain (Dynaformer), il a

placé un beau changement de vitesse pour l'emporter avec assurance et autorité.

« Il a eu un bon parcours et comme à son habitude, il finit toujours bien, a

confié Grégory Benoist, jockey de Dunaden. D'ailleurs, si j'enlevais mon

casque, vous verriez que sa fin de course est décoiffante. Il était vraiment

bien décontracté dans le parcours. Il le fait avec beaucoup de classe.  Il prouve qu'il va aussi sur des pistes

bonnes comme aujourd'hui. »

KASBAH

BLISS, LEGEREMENT MALHEUREUX

Le très

froid Mashoor (Monsun) a accompagné le leader et bien que poussé aux bras dès

le haut de la montée, il a réussi à conserver le premier accessit, résistant à

Kasbah Bliss (Kahyasi). Un Kasbah Bliss qui s'est montré égal à lui-même grâce

à une belle fin de course. « D’après Thierry [Thulliez, ndlr], le petit coup de

tampon aux abord du poteau lui coûte la deuxième place… , nous a dit François

Doumen, mentor de Kasbah Bliss. Mais on ne va pas se plaindre, le cheval répond

toujours présent. On a battu les chevaux qu’il fallait battre, mais nous sommes

devancés par un nouveau venu à ce niveau, qui a d’ailleurs un peu le même

parcours que Kasbah Bliss, car il vient des gros handicaps. Si le cheval reste

bien, nous irons sur la Gold Cup d’Ascot. Pour cet objectif, je vais le garder

frais. » Brigantin (Cozzene) court en progrès par rapport à sa rentrée où il

était, il est vrai, sur une distance un peu courte pour ses aptitudes. Il

termine quatrième, précédant Marinous (Numerous) qui s'est fait remarquer par

son effort dans la fausse ligne droite. Il court honorablement pour son premier

essai sur 3.100m.

AMERICAIN

NE S'EST PAS LIVRE

Le

dernier héros du Melbourne Cup (Gr1) Américain (Dynaformer) n'était plus revenu

à Longchamp depuis sa victoire dans le Prix Vicomtesse Vigier (Gr2) en 2009. Il

n'a jamais pu se rapprocher dans la phase finale et ne semble plus vraiment

apprécier Longchamp. Représentant du propriétaire, Laurent Benoit nous a

confié: « Nous sommes un peu déçus, car il est battu sans excuses. Il y a eu du

train, et en début de ligne droite, on pensait qu’il serait capable

d’accélérer, mais il est resté là. Il a refait un petit bout pour finir, mais

sa performance reste décevante. Il avait mieux couru le jour de sa rentrée, où

il n’avait pas été très heureux. On va analyser cela à froid, et chercher si le

cheval n’a pas un problème. »

DE LA

FAMILLE DE BERRYVILLE

Troisième

mère de Dunaden, Sugarberry est la génitrice de Berryville (Poliglote), double

lauréat du Grand Prix de Pau (Gr3) et quatrième du Grand Steeple-Chase de Paris

(Gr1). Dunaden appartient à la famille de Northern Spy, placée de Groupes aux

Etats-Unis. Père de Dunaden, Nicobar (Indian Ridge) a remporté le Masai Mile

Stakes (Gr2) et le Premio Emilio Turati (Gr2). Il est entré au haras en 2005.