Prix de l’avre (l) : l’etourdissant finish de meandre

Autres informations / 23.05.2011

Prix de l’avre (l) : l’etourdissant finish de meandre

Encore

dernier à l’entrée de la ligne droite, Méandre (Slickly) a fourni un finish

ébouriffant pour venir arracher la victoire sur le poteau dans le Prix de

l’Avre (L). Poulain sur la montante, il progresse au fil de ses sorties, comme

d’ailleurs beaucoup de pensionnaires d’André Fabre. Son finish laisse augurer

de belles choses et il prend place parmi les prétendants au futur Juddmonte

Grand Prix de Paris (Gr1). Dimanche, Méandre était monté par Maxime Guyon, qui

racontait après la course : « Les autres avaient "fait le trou" et ce

n'était pas évident de revenir. Il a placé un coup de reins important et a bien

accéléré. Il a été courageux pour finir. En dernier lieu, nous avions été

devant car on ne voulait pas se faire avoir. Aujourd'hui, Monsieur Fabre

m'avait demandé de le faire attendre. Il avait déjà montré contre Inoubliable

qu'il était capable de bien accélérer. » Un peu difficile à utiliser à 2ans,

Méandre devient plus maniable désormais. Il apprend au fil de ses sorties et

n’a peut-être pas fini ses progrès.

IL A

MANQUE QUELQUE CHOSE A GENZY

Venu

avec des ressources, Genzy (Gentlewave) a longtemps donné l’impression de

pouvoir venir s’imposer.  Mais il s’est

heurté à la ténacité de l’allemand Ibicenco (Shirocco), animateur de l’épreuve.

« Je n’ai pas voulu rendre trop de distance, alors j’ai avancé assez tôt,

expliquait Olivier Peslier. Il découvrait la distance de 2.400m, mais cela n’a

pas été un problème, ainsi que le terrain. S’il y avait eu plus de train, cela

aurait été mieux pour lui. Malgré cela, il a été très calme durant la course.

Jusqu’au bout, il a bien lutté.

UNE

LISTED DIFFICILE A EVALUER

Il est

très difficile de savoir si ce Prix de l’Avre a été une bonne course ou non. Le

gagnant a réalisé une drôle de prouesse pour venir s’imposer, mais la

"ligne" de ce Prix de l’Avre s’écroule à cause du cheval allemand qui

conserve la troisième place. Des habitués des courses germaniques nous ont

expliqué qu’Ibicenco n’avait pas battu de grandes pointures lors de son dernier

succès outre-Rhin. On attendra donc de revoir les principaux protagonistes de

ce Prix de l’Avre dans un Groupe pour mieux les juger.

LE

PREMIER PRODUIT DE PENNE

Méandre

a été élevé par ses propriétaires au Haras de Meautry ; il est le premier

produit de Penne (Sèvres Rose), une jument qui a remporté une course B à 3ans

pour Jean-Claude Rouget, avant de prendre plusieurs accessits au niveau Listed

et Gr3 sur des distances comprises entre 2.100 et 2.500m. Penne est la soeur de

Tendre Pensée (Mujadil), qui a mis au monde Gris Tendre (Slickly), trois quarts

frère de Méandre et double lauréat de Listed sous l’entraînement de Jean-Claude

Rouget.»