Prix de pontarme (l) : sandagiyr acquiert de l’experience et s’empare, au passage, d’une listed

Autres informations / 21.05.2011

Prix de pontarme (l) : sandagiyr acquiert de l’experience et s’empare, au passage, d’une listed

Grand

favori du petit peloton du Prix de Pontarmé (L), Sandagiyr (Dr Fong) n’a pas

déçu, s’imposant très facilement. Vite placé dans le sillage de son leader

après que celui-ci ait réussi à s’assurer le meilleur, il n’a eu qu’à  “dérouler” dans la phase finale avant de

rallier le poteau en vainqueur. Une victoire facile pour Sandagiyr, qui continue

d’apprendre tout en devenant gagnant de Listed. « Sandagiyr est un cheval très

puissant, qui sort très vite des stalles, analysait Christophe Lemaire.

Aujourd’hui, il a fait ce que l’on escomptait de lui. Lorsqu’il a débuté dans

le Prix Juigné, on a pu voir que la distance de 2.000 mètres était trop longue

pour lui. Il est plus à l’aise sur 1.600mètres. Il s’impose bien mais il a

encore besoin d’apprendre. Il possède de la marge et va s’améliorer avec le

temps. En début de parcours, il était encore un peu allant. Cela ne l’a pas

empêché de ré-accélérer dans la ligne droite, ce qui est un signe de qualité. »

Si Sandagiyr persiste sur 1.600m, on pourrait le revoir le 12 juin, à

Chantilly, dans le Prix Paul de Moussac (Gr3), disputé sur le même parcours.

ENCORE

UNE PLACE POUR COOL DUDE

Troisième

du Prix de Suresnes (L), Cool Dude (Lemon Drop Kid) a une nouvelle fois pris

une place de black type ce vendredi. Auteur d’un bon effort final, à distance

du lauréat, il est venu régler assez facilement Mister Iceman (Iceman), qui

semblait “faire un canter” à mi-ligne droite. Mister Iceman comme Cool Dude

n’ont rien pu faire face à Sandagiyr. Mais ils n’ont pas failli en venant

prendre les places sur le podium, accessits qui leurs semblaient destinés,

avant coup...

LE FRERE

DE SARAFINA

Élevé

par S.A. Aga Khan, Sandagiyr a de qui tenir puisqu’il est le petit frère de

Sarafina (Refuse to Bend). Élue JDG Rising Star après ses débuts victorieux,

Sarafina fut l’une des étoiles de la saison 2010, remportant le “Saint-Alary”,

puis le “Diane” et terminant troisième malheureuse de “l’Arc” (Grs1). Elle

effectuera sa rentrée dans le Prix Ganay (Gr1). Sandagyir est un fils de

Sanariya (Darshaan), qui courrait en Angleterre chez Sir Michael Stoute.

Sanariya n’a jamais gagné, en cinq courses, et elle compte, comme meilleure

performance, une deuxième place acquise dans un maiden. Sandagiyr est son

sixième produit à avoir couru et son sixième gagnant. Avant Sandagiyr et

Sarafina, on a pu voir en piste Sanaya (Barathea), gagnante du Prix Casimir

Delamarre (L), placée de Gr3 et candidate au Prix de Diane (Gr1) 2006, ainsi

que Sanjida (Polish Precedent), pouliche parfois peu volontaire, placée de Gr3

et qui a également pris par à l’édition 2008 du Prix de Diane. Toutefois, elle

y jouait le rôle de leader pour Zarkava (Zamindar). Deuxième mère de Sarafina,

Sanamia (Top Ville) a couru trois fois et a gagné un maiden à 3ans, à

Tipperary, sur 2.400m. Elle était entraînée par John Oxx. Enfin, on remarquera

que Sandagiyr a pour père l’étalon du Haras du Thenney, Dr Fong, qui a donné le

gagnant de Gr1 Shamdinan, qui a terminé troisième du “Jockey Club”  sous la casaque “Aga Khan”.