Prix de saint-georges (gr3) : inxile, a la dure !

Autres informations / 16.05.2011

Prix de saint-georges (gr3) : inxile, a la dure !

Cinq

chevaux en moins d’une longueur. L’arrivée du Prix de Saint-Georges (Gr3) est

tellement indécise que le jockey lauréat, Adrian Nicholls, ne se rend pas tout

de suite dans l’espace réservé au lauréat dans le rond. Pourtant, c’est bien

lui, en selle sur Inxile (Fayruz) qui a conservé un nez sur Captain Dunne

(Captain Rio). Pour l’emporter, Inxile a réalisé une drôle de performance.

Premier à attaquer Captain Dunne, celui-ci lui a opposé une farouche

résistance. C’est en cheval très dur, à l’anglaise, qu’Inxile a réussi à passer

le poteau en tête, tout en ayant repoussé plusieurs attaques. « Inxile est

cheval très vite sur jambes d’habitude, qui a beaucoup de vitesse, racontait

Adrian Nicholls. Il a eu une bonne course, car il a pu se faire emmener par un

cheval rapide. Ensuite, il s’est montré très dur, comme toujours. Il a réussi à

repousser beaucoup d’attaques. Je ne connais pas encore son prochain objectif,

mais j’espère bien revenir avec lui pour le Prix de l’Abbaye de Longchamp ».

Déjà lauréat de six Listeds, Inxile n’avait encore jamais gagné de Gr3. À 6ans,

c’est désormais chose faite. Mais il faut rappeler qu’en 2009, Inxile avait

gagné ce Prix de Saint-Georges. Mais pendant vingt minutes seulement, car il

avait été distancé après enquête.

SPLIT

TROIS A FAIT UN "TRUC"

Première

française à l’arrivée et également première 3ans, Split Trois (Dubawi) a tracé

une drôle de… ligne droite ! Dernière encore après la mi-parcours, elle a

doublé quasiment tout le peloton, sauf deux adversaires, lorsque Christophe

Lemaire a "mis le clignotant" vers l’extérieur. Sa troisième place

est très encourageante et il serait intéressant de calculer ses temps

intermédiaires qui doivent être prodigieux. Très à l’aise en ligne droite –

elle a gagné le Prix Eclipse (Gr3) à 2ans sur la ligne droite de

Maisons-Laffitte –, cette performance sur 1.000m face à des sprinters de tout

premier plan lui permet de s’ouvrir de nouveaux horizons.

DU MIEUX

POUR MAR ADENTRO

Assez

décevant dans le Prix Servanne (L), Mar Adentro (Marju) a bien mieux couru

cette fois. Il a fourni un bon effort final pour venir se classer cinquième,

échouant de peu pour un meilleur classement. « Ah, on est cinquième... Je pensais

être le premier français, mince, nous disait Richard Chotard, son entraîneur.

Trêve de plaisanterie, il court très bien, d'autant que le terrain était un peu

léger d'après "Soum". Il va aller sur le "Gros Chêne" à

Chantilly et après je ne sais pas, on verra. »

MARCHAND

D’OR ET TOTAL GALLERY NON PARTANTS

Les deux

pensionnaires de Mikel Delzangles, Marchand d’Or (Marchand de Sable) et Total

Gallery (Namid) ont tous les deux été non-partants. Renseignements pris, leur

mentor a préféré déclarer forfait en raison de l’état du terrain.

LE FRERE

DE TAX FREE

Inxile a

pour père Fayruz (Sing), qui n’est pas le choix de tout le monde lorsque l’on

cherche un étalon… Ce dernier était un sprinter d’un niveau correct, qui a

gagné plusieurs course sur 1.000m, mais jamais de Groupe. N’ayant jamais couru,

Grandel (Owington), la mère d’Inxile, est aussi la génitrice de Tax Free

(Tagula). Également entraîné par "Dandy" Nicholls, Tax Free a gagné

plusieurs Groupes dont le Prix du Gros-Chêne (Gr2) en France. Tax Free et Inxile

ont été élevés à Rossenarra Stud, en Irlande, par John McEnery. De ce haras

provient également Dick Turpin (Arakan), lauréat l’an dernier du Prix Jean Prat

(Gr1).