Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix du muguet (gr2) : rajsaman s’offre byword

Autres informations / 02.05.2011

Prix du muguet (gr2) : rajsaman s’offre byword

 « Il y avait un vrai lot et de bons chevaux

dans ce Gr2 », a rappelé Gérard Larrieu, représentant du propriétaire Saeed

Nasser Al Romaithi après la victoire de Rajsaman (Linamix) dans le Prix du

Muguet (Gr2). Le pensionnaire de Freddy Head a dicté sa loi à l’un d’eux, la

JDG Rising Star Byword (Peintre Célèbre), lauréat des Prince of Wales’s Stakes

(Gr1) à Royal Ascot en 2010. Rajsaman s’est donc offert l’un des meilleurs

chevaux du monde entre 1.600 et 2.000m. Une performance rehaussée par le fait

que Byword a couru sa valeur, apparaissant en belle condition pour cette

rentrée. On peut affirmer que Rajsaman a réalisé la meilleure performance de sa

carrière en ce 1er mai, enlevant ce dimanche son troisième succès de

Groupe après ses victoires dans les Prix de Fontainebleau (Gr3), où il jouait

le rôle de leader pour la JDG Rising Star Siyouni (Pivotal), et Perth (Gr3),

sur ce même mile clodoaldien. Rappelons également que Rajsaman revenait de

Meydan et qu’il n’est jamais évident pour un cheval de faire sa bonne valeur

dès son retour dans l’Hexagone. « Il court super bien, il les a transpercés

aujourd’hui, a ajouté Gérard Larrieu. La mission est accomplie, d’autant qu’il

devance de très bons chevaux. À Dubaï, sa première course était bonne, mais il

n’avait pas eu un très bon parcours ensuite. 

C’est l’un des rares produits de Linamix à gagner des Groupes sur 1.600m

car la plupart d’entre eux réalisent leurs meilleures performances entre 2.000

et 2.400m. Il a un papier d’étalon et avoir gagné ces Groupes sur 1.600m est

très bien. Je ne sais pas encore ce que nous allons faire avec lui. »

THIERRY

JARNET RESTE INVAINCU EN DEUX COURSES DE GROUPES AVEC RAJSAMAN

Attentiste

au centre du peloton, Rajsaman s’est rapproché en pleine piste alors que Byword

contrait les attaques, dans la ligne droite. Bien équilibré, il a placé un

dernier coup de reins pour prendre la mesure du protégé d’André Fabre, après

avoir temporisé pour lancer son attaque. « Il me laisse une très bonne

impression, a confié Thierry Jarnet, invaincu en deux sorties dans des Groupes

avec Rajsaman.  À Dubaï, c’est toujours

particulier. Freddy Head était très confiant car il était en bonne condition.

C’était un essai avec les oeillères, mais je ne suis pas persuadé que cela ait

un impact. C’est bien car Byword n’est pas n’importe qui. Il mérite cette belle

victoire. »

BYWORD

EFFECTUE UNE BONNE RENTREE

Byword

n’a pu réaliser le doublé dans ce Prix du Muguet. Il n’avait plus été revu

depuis sa quatrième place dans le Prix Foy (Gr2) pour son premier essai sur

2.400m. Il s’est bien défendu pour prendre la deuxième place au final. « Il a

eu un bon parcours et a fourni une belle accélération », a simplement confié

son partenaire, Maxime Guyon. Byword a évolué dans le sillage des premiers, en

épaisseur, et s’est bien comporté. Le puissant allemand Sehrezad (Titus Livius)

a terminé troisième de ce Gr2, comme l’an dernier. Il précède Skins Game

(Diktat), sorti mollement de sa stalle, mais qui a produit un bon effort pour

finir alors qu’il n’avait pas son terrain.

OU L'ON

REPARLE DE LAMMTARRA

Élevé

par Son Altesse Aga Khan, Rajsaman provient d’une souche "Lagardère".

Il faut noter dans son pedigree la présence en tant que père de mère de

Lammtarra, qui n’aura pas laissé un souvenir impérissable comme étalon –il a

surtout produit Melikah –, mais qui se retrouve parfois en tant que père de

mère. La mère de Rajsaman, Rose Quartz, n’a jamais couru, quatre de ses cinq

produits ont vu un hippodrome. Parmi eux, trois gagnants, dont Rosawa, propre

soeur de Rajsaman et double gagnante de Listeds. Rosawa est la mère de la JDG

Rising Star Rosanara (Sinndar), gagnante du PrixMarcel Boussac et deuxième du

Prix de Diane (Grs1).