Prix greffulhe (gr2), pour moi : a lui les ambitions classiques

Autres informations / 08.05.2011

Prix greffulhe (gr2), pour moi : a lui les ambitions classiques

Comme

chez les pouliches, une heure plus tôt, le Prix Greffulhe (Gr2) a été marqué

par la ligne droite peu commune d’un poulain peu commun : Pour Moi (Montjeu).

Un peu brouillon, en début de parcours, donnant même du fil à retordre à

Mickaël Barzalona, Pour Moi est passé en quelques foulées de la dernière à a

première place dans cette épreuve préparatoire aux Derbies, uniquement cadencé

aux bras par son partenaire. Et, comme chez les pouliches, la course a été

particulièrement sélective grâce au train imprimé par Dildar (Red Ransom), qui

jouait le rôle de leader de luxe pour Vadamar (Dalakhani). Bubble Chic

(Chichicastenango) suivait l’animateur, calé à la corde, alors que Vadamar

galopait non loin, en épaisseur.  Mais

ces trois-là ont été littéralement absorbés dès que Pour Moi a été équilibré

par Mickaël Barzalona. Engagé dans les classiques français, Pour Moi l’est

aussi dans le Derby d’Epsom (Gr1), et ce poulain pourrait bien avoir le profil

pour briller outre-Manche, d’autant plus qu’il défend les couleurs du team «

Coolmore »… Pour Moi est encore tout neuf, puisqu’il n’avait couru qu’à trois

reprises avant ce succès. Il avait été battu pour sa rentrée dans le Prix La

Force (Gr3) par Baraan (Dalakhani) et Prairie Star (Peintre Célèbre). Mais le

cheval, sans doute trop frais pour sa rentrée, avait tiré en début de parcours

et il avait perdu beaucoup d'influx. A l’évidence, Pour Moi n’est pas très

simple à utiliser, comme son père, mais il a fait quelque chose de peu commun

samedi...

BUBBLE

CHIC, ENCORE DEUXIEME

Dans ces

conditions, la deuxième place de Bubble Chic, l’éternel battu, est très bonne.

Alessandro Botti était un peu déçu lors de la rentrée de son poulain, qui avait

été battu par Fort Belvédère (King’s Best). « C’est vrai, je pensais vraiment

gagner ce jour-là, car le cheval avait montré de très belles choses le matin.

C’est un "Poulidor", mais sa course d’aujourd’hui est très bonne… Il

s’est un peu tendu avant d’arriver au rond de présentation, et je pense que je

peux encore l’avoir un peu mieux que cela. Nous allons le diriger sur le

Jockey-Club comme prévu. Ce sera à côté de l’écurie, et il est toujours très

calme quand il travaille là-bas. »

PROGRAMME

CHANGE POUR VADAMAR

Évidemment,

dans le clan de Vadamar, l’heure était aux interrogations. Georges Rimaud, le

manager des écuries princières, détaillait : « Nous devons analyser sa course à

froid, en discuter avec le jockey. Bien sûr, le résultat brut est décevant.

Peut-être que la course est allée un peu trop vite pour lui. On peut aussi

avoir l’impression qu’il s’est montré un peu maniéré mais, de la même façon, il

faut voir tout cela avec son jockey. Je ne sais pas quoi vous dire de plus pour

le moment… » On rappellera que Vadamar se testait en vue du Derby d’Epsom. Le

test ne s’est pas révélé concluant. « Pour aller à Epsom, il aurait fallu qu’il

fournisse une meilleure performance que cela. Nous allons donc changer nos

plans » a confirmé Alain de Royer Dupré.

LE FRERE

DE GAGNOA

Pour Moi

est le frère de Gagnoa – contemporaine de la phe´nome´nale Zarkava (Zamindar) –

qui avait remporte´ les Prix des Re´servoirs (Gr3) et Pe´ne´lope (Gr3) tout en

finissant deuxième du "Saint-Alary" et du "Diane", et

troisième des Irish Oaks (Gr1). Une de ses soeurs avait été achetée yearling

par John Magnier pour 900.000 Guine´es aux ventes de Tattersalls l’an dernier.

Frère de Pour Moi, Rendezvous (Sadler’s Wells) avait gagne´ pour ses de´buts

avant de finir deuxième du Prix des Feuillants. Il n’a plus e´te´ revu ensuite.

Troisième mère de Pour Moi, Royal Statute a donne´ Awaasif, vainqueur du Gran

Premio del Jockey-Club et Coppa d’Oro (Gr1) qui n’est autre que la mère de Snow

Bride, gagnante des Oaks d’Epsom (Gr1) et surtout ge´nitrice du champion

Lammtarra, laure´at du Derby d’Epsom, des "King George" et du Prix de

l’Arc de Triomphe (Grs1).