Prix herbager (b) : nice association, en toute quietude

Autres informations / 04.05.2011

Prix herbager (b) : nice association, en toute quietude

C’est

sur une simple accélération que Nice Association (High Yield) a mis ses

adversaires du Prix Herbager (B) dans le rouge. La représentante de Christiane

Head-Maarek a dirigé les débats puisqu’aucun de ses trois rivaux ne souhaitait

aller en tête. Seule concurrente à ne pas tirer durant le parcours, elle était

au canter dans le tournant. Son jockey, Johan Victoire, a patienté avant de la

lancer sèchement à trois cent cinquante mètres du poteau. Nice Association

s’est alors détachée d’autant plus facilement qu’il est toujours délicat de

revenir sur ce parcours lorsque l’on est pris de court. En produisant son

changement de vitesse, elle a déployé de belles foulées. « C’est une pouliche

qui a de la vitesse, a expliqué Christiane Head-Maarek après la course. La mère

est par Anabaa, son père High Yield est un fils de Storm Cat. Quand elle a

accéléré, elle a laissé ses rivaux sur place. La course a peut-être été fausse

pour les autres mais pas pour nous. Elle fait une très bonne valeur. Elle a

beaucoup changé physiquement à 3ans. Elle était compliquée à 2ans car elle ne

voulait pas rentrer dans les stalles. Elle fait ce que je pensais d’elle. Il y

a quelques bons engagements qui se profilent à l’horizon. Elle a été engagée

dans les belles courses. Je l’ai toujours bien aimée. On verra pour courir une

Listed en premier lieu. » Tout en montrant du caractère, Nice Association avait

ouvert son palmarès en fin d’année de 2ans. Ce mardi, elle n’a pas connu de

réelle opposition. En effet, le grand favori, Kreem (Hurricane Run) a déçu

après avoir beaucoup tiré. Dans la ligne droite, il s’est retrouvé sans

ressources. Au micro du cheval émetteur, Johan Victoire a confié : « En dernier

lieu, elle avait effectué une bonne rentrée. L’an dernier, elle n’était

vraiment pas facile et on a mis beaucoup de temps à la canaliser. Je ne voulais

pas subir la course et, du coup, j’ai été devant. Elle a de la classe et je

m’en suis servi. Elle a déployé de belles foulées pour l’emporter. Elle pourra

monter de catégorie sans problème. »

UNE

SOUCHE DU BARON THIERRY DE ZUYLEN DE NYEVELT

Nice

Association provient d’une souche du baron Thierry de Zuylen de Nyevelt. Sa

troisième mère, Glifahda (Bolkonski), a d’ailleurs défendu les couleurs

chevronnées blanche et rouge. Elle a remporté trois courses de Groupes entre

1.000 et 1.200m. Deuxième mère de Nice Association, Glivana (Highest Honor) a

gagné son handicap sur 1.000m et s’est placée au niveau des courses principales

et des Listeds. La pouliche élevée conjointement par Yves Tillet et son mentor

a donc beaucoup de vitesse dans le sang. Pick a Poket (Anabaa), mère de Nice

Association, n’a pu s’illustrer en deux sorties. La lauréate du Prix Herbager

est sa première et unique gagnante pour le moment.