Prix wild monarch (l) - peloton a : hinterland reçu avec mention

Autres informations / 09.05.2011

Prix wild monarch (l) - peloton a : hinterland reçu avec mention

 « On l'avait emmené travailler à Compiègne,

c'était du "visuel". C'était un examen blanc », explique Guillaume

Macaire après le succès de son pensionnaire Hinterland (Poliglote) dans le premier

peloton du Prix Wild Monarch (L, poulains). Le partenaire de Jacques Ricou a

réussi son véritable examen, en compétition, sur l'hippodrome d'Auteuil. Il est

d'ailleurs "reçu" avec la mention des observateurs. Doté d'un modèle

déjà puissant, Hinterland attirait l'attention dans le rond de présentation. En

piste, peu après le passage devant les tribunes, on n'a vu que lui. Installé en

tête dans le premier tournant, il s'est montré appliqué pour sauter et a remis

un coup de reins sur le plat, n'étant pas inquiété dans la phase finale. En

raison de sa victoire séduisante, nous lui attribuons une JDG Jumping Star. Son

mentor a ajouté : « Les impressions sont les mêmes pour tout le monde. Il a

dominé son sujet en étant très au-dessus des autres. Il n'y a rien à dire de

plus. Cependant, il faut voir ce qu'il bat. On ne sait pas. Aujourd'hui, il

n'en a pas trop fait. D'ici au Prix Cambacérès, il se passera beaucoup de

choses, certains chevaux auront des soucis, d'autres vont se révéler. » Avec ce

succès dans une Listed, Hinterland va maintenant devoir suivre la filière des

bons hurdlers de 3ans. Dans cette promotion, il n'y a pas de véritables leaders

pour le moment et Hinterland paraît capable de s'installer au sommet de la

pyramide durant le printemps chez les mâles. « Guillaume Macaire a trente ans

de métier donc on peut lui faire confiance sur son choix d'amener certains

éléments s'entraîner à Compiègne, a confié Jacques Ricou au micro du cheval

émetteur. C'est sans doute un bon lot aujourd'hui. Au départ, je pensais le

cacher, mais j'ai décidé de le laisser prendre les devants. Mission accomplie.

Il est promis à un bel avenir. On l'avait amené à Compiègne pour qu'il voie

autre chose et qu'il soit en confiance. C'est un plus. Comme c'est un plus

d'amener les chevaux sur un hippodrome comme Bordeaux, après les courses,

Maisons-Laffitte derrière le mur ou encore Compiègne. On rigole de nous mais

c'est du travail payant. »

COUP DE

MAITRE POUR LES COULEURS TYSSANDIER

La

victoire d'Hinterland permet de remettre sur orbite les couleurs bleue et grise

de la famille Tyssandier. Marie-Claude Tyssandier propriétaire d'Hinterland

nous a expliqué: « Je suis vraiment très heureuse du retour de mes couleurs.

C'était notre premier partant à Auteuil, c'est fabuleux. Cela faisait longtemps

que l'on n’avait plus de chevaux. C'est un grand moment, rempli d'émotion. On

l'avait acheté yearling et dès son arrivée chez Guillaume Macaire, il a

démontré qu'il avait du potentiel. »

LA BONNE

NOTE POUR DE VOUS A MOI

Précédé

de bruits flatteurs, De Vous à Moi (Sinndar) les a justifiés. Fautif sur la

première haie et dernier au bout de la ligne d'en face, il a refait six

longueurs pour aller chercher une prometteuse troisième place. Son entraîneur,

Philippe Peltier, nous a déclaré : « Son erreur sur la première haie est plus

une gaminerie qu'une vraie faute. Il a un peu berné David Berra sur cette haie.

Il sort de l'ordinaire, c'est certain. Il faut être bon pour refaire trente

longueurs comme cela, ce n'est pas évident. »Deuxième, Le Choix, l'un des rares

produits de Choisir à courir en obstacle, s'est bien défendu. Il s'est

rapproché au bout de la ligne d'en face et a prolongé son effort jusqu'au bout.

Il termine huit longueurs devant De Vous à Moi. Parmi les autres bonnes notes,

on peut citer Puerto Chico (Saint des Saints), auteur d'un effort remarqué dans

le tournant final.

LE

MEILLEUR PRODUIT DE SA FAMILLE

Hinterland

est le meilleur produit de sa mère, Queen Place (Diamond Prospect), gagnante de

quatre courses plates. Deuxième mère d'Hinterland, Valenda (French Friend) a

couru trois fois pour trois cinquièmes places. Cinq de ses produits ont couru

et gagné.