Roderic o’connor est bien un classique

Autres informations / 21.05.2011

Roderic o’connor est bien un classique

CURRAGH (IE), Samedi

LeréveildeRoderic O’Connor

(Galileo) a bien eu lieu

dansles

2.000 Guinées d’Irlande

(Gr1). Monté en grande confiance par le fils d’Aidan O’Brien, Joseph, Roderic

O’Connor n’a jamais été approché dans la phase finale, gagnant de bout en bout,

en bon cheval qu’il est.

 

 

Une victoire familiale

Plus que de gagner ses septièmes

2.000 Guinées du Curragh

depuis 1997, Aidan O’Brien, était surtout content de voir son fils l’emporter.

Seulement âgé de dix-sept ans il aura dix-huit ans lundi prochain –

ce dernier montait pour la

première fois une première chance dans un Gr1 et il ne s’est pas “loupé”.

Joseph est allé devant, sans galoper trop vite, ni trop lentement. Il avait

confiance en Roderic O’Connor, qui ne l’a pas déçu et tous deux sont allés au bout

! « Tout le monde dans l’équipe a beaucoup coopéré avec Joseph, racontait Aidan

O’Brien après la course. Malgré la pression et l’enjeu, les propriétaires de

Roderic O’Connor ont laissé Joseph lui être associé. Merci à eux. Ils ont été

très sportifs. Joseph connaît très bien le cheval car il le monte tous les

matins. » Concernant l’avenir de Roderic O’Connor, rien n’est décidé, mais il

sera certainement revu dans un “Derby”. « Nous réfléchissons encore,

poursuivait Aidan O’Brien, mais il devrait courir un Derby. Soit celui d’Epsom,

soit celui de Chantilly. » Si Roderic O’Connor vient courir en France, il

devrait conclure sur le podium. Il a le profil pour réussir sur 2.100m à

Chantilly, puisqu’il est passé par des épreuves disputées exclusivement sur

1.600 mètres à 3ans…

 

Il fallait reprendre Roderic

O’Connor

Roderic O’Connor avait

réalisé une très belle campagne à 2ans, ponctué par une victoire dans le

Critérium International (Gr1), à Saint-Cloud. Il a même été élu 2ans de l’année

par les votants de Courses et Élevage. Sa contre-performance, dans les Guinées

de Newmarket, était explicable. Il effectuait une rentrée et a tout de suite

été “mis dans le rouge” par le rythme imposé par Frankel (Galileo). Dans ces

conditions, il est évident que Roderic O’Connor n’a pas fait sa valeur à

Newmarket. D’autant plus que les pensionnaires d’Aidan O’Brien sont rarement

très percutants à l’occasion de leur rentrée.

 

Richard Hannon : « Dubawi

Gold aurait dû gagner ! »

De Goodwood, Richard Hannon a

commenté à la presse britannique la deuxième placde Dubawi Gold (Dubawi), qui

était le favori. Visiblement, il n’était pas très content de la monte de

Richard Hughes et disait : « Dubawi Gold aurait dû gagner. Je ne comprends pas

pourquoi Richard l’a repris comme cela après le départ. Il a attendu trop

longtemps et a pris des coups dans le peloton. Dubawi Gold aura son jour dans

une belle course, mais il n’y a pas trente-six Guinées par an… »

Même si on comprend que

Richard Hannon soit déçu, on peut ne pas être d’accord avec son analyse. Il

n’est pas dit que Dubawi Gold aurait gagné. Ce n’est pas parce qu’il était

deuxième de Frankel à Newmarket qu’il fallait en faire un chaud favori. Il

avait l’avantage, le 30 avril, d’avoir déjà deux courses dans les jambes. Il

n’a pas été mis totalement dans le rouge par Frankel et a pu s’extraire du

peloton composé de chevaux à bout de souffle pour venir s’emparer de la

deuxième place, à distance de l’intouchable lauréat.