Arqana, vente d'ete, saint-cloud : la vente de stores retrouve des couleurs

Autres informations / 28.06.2011

Arqana, vente d'ete, saint-cloud : la vente de stores retrouve des couleurs

Cette

année, Arqana a innové pour ses traditionnelles ventes d’été, en proposant deux

jours de ventes compte tenu de la densité de l’offre. Cette première journée de

vente a été consacrée aux stores ainsi qu’à la réduction d’effectifs de la

succession de Claude Cohen. Pour le segment des chevaux inédits destinés à

l’obstacle, le bilan établi par Arqana est positif. « C’est une vente qui avait

un marché considéré comme fort par le passé et il nous tenait à coeur de la

reconsolider, après deux années difficiles, explique Éric Hoyeau. On s’est

battu pour obtenir un catalogue correspondant à l’attente des acheteurs de

stores. Cette vente mériterait d’avoir une offre encore plus musclée, car la

demande est réelle pour les bons chevaux, comme on l’a constaté aujourd’hui.

Les vendeurs qui ont joué le jeu ont été récompensés. Le segment des stores

retrouve des couleurs. C’est très positif. » Le prix moyen sur le segment des

stores a considérablement augmenté (+ 18 %), ainsi que son chiffre d’affaires

(+ 25 %). Le top price a été réalisé par le propre frère de l’excellent Grands

Crus, acheté, lui aussi, par Hubert Barbe pour 150.000 €. Il va retrouver son

aîné dans les boxes de David Pipe. La semaine dernière, en Irlande, avaient

lieu les Derby Sales, qui avaient déjà donné une bonne tendance pour la vente

Arqana. Le chiffre d’affaires a augmenté de 40 % et le prix moyen de 17 %.

Toutefois, ces deux ventes sont difficiles à comparer, tant les volumes de

chevaux présentés sont différents (plus de 400 en Irlande, une quarantaine en

France).

 

LES

FAITS MARQUANTS CHEZ LES STORES

 

LE FRERE

DE GRANDS CRUS IRA AUSSI CHEZ DAVID PIPE

# 33

HONGRE (3ANS) 150.000 € GEVREY CHAMBERTIN (DOM ALCO & FEE MAGIC, PAR

PHANTOM BREEZE)

Vendeur

: Emmanuel Clayeux

Acheteur

: HB Bloodstock

Hubert

Barbe a signé le bon à 150.000 € pour ce propre-frère de Grands Crus. Le

courtier français connaît particulièrement bien cette famille, puisqu’il avait

acheté sa mère yearling. La pouliche s’était avérée pleine, et il l’avait donc

rendue. Entre-temps, elle avait donc pouliné d’un produit de père inconnu.

C’est également lui qui a acheté Grands Crus pour 80.000€ à ces mêmes ventes. «

Je l’ai acheté pour le même entourage que celui de Grands Crus, et il ira à l’entraînement

chez David Pipe. » L’entraîneur anglais a quant à lui déclaré que le poulain

avait réalisé un excellent breeze, et que s’il avait la moitié de la qualité de

son frère, il serait déjà très heureux ! Il a ajouté que Grands Crus est

actuellement au repos après une saison chargée et qu'il visera le Novice Chase

l’an prochain.

 

LE NEVEU

DE KLAIRON DAVIS RESTE EN FRANCE

# 70

HONGRE (2ANS) 78.000 € JUMPSTYLE DAVIS (SAINT DES SAINTS & TRUMPET DAVIS,

PAR ROSE LAUREL)

Vendeur

: Haras du Grandcamp

Acheteur

: Jehan Bertran de Balanda

Belle

bataille pour ce store de 2ans issu d’une propre sœur du champion Klairon

Davis. Jehan Bertran de Balanda a eu le dernier mot face à Arthur Moore pour

78.000 €. L’entraîneur nous a confié : « C’est un poulain qui ne semble pas

précoce mais il a une excellente locomotion, et il me plaisait beaucoup. J’ai

entraîné sa soeur, Synthe Davis, qui aurait pu gagner en débutant si elle

n’était pas tombée en raison d’un rival à terre. Elle est ensuite partie en

Angleterre quand j’ai perdu les chevaux de Sir Robert Ogden. J’ai acheté ce

poulain pour Alan Potts. Je l’avais estimé entre 60 et 80.000 € mais quand j’ai

vu qu’Arthur Moore, qui entraînait Klairon Davis, était sur le coup, j’ai eu

peur que la sauce ne devienne compliquée ! »

 

LA FILLE

DE POLIVALENTE, TOP DES POULICHES

# 60

FEMELLE (2ANS) 57.000 € (BALLINGARRY & POLIVALENTE, PAR POLIGLOTE)

Vendeur

: Golford Stud

Acheteur

: Stephen Kemble

Cette

fille de l’excellente Polivalente (Prix Maurice Gillois, Gr1), donc soeur de la

prometteuse Grasica (Bonbon Rose), a été achetée pour 57.000 € par Stephen

Kemble (le propriétaire de Kauto Stone). « Je ne sais pas encore chez qui elle

va aller, a-t-il raconté. Je l’ai choisie pour son pedigree, qui est

magnifique. Compte tenu de son papier, je ne la trouve pas si chère… »

 

LA SOEUR

DE LAS VENTAS IRA ELLE AUSSI CHEZ GUILLAUME MACAIRE

# 72

FEMELLE (2ANS) 55.000 € (IRISH WELLS & VIE DE REINE, PAR MANSONNIEN)

Vendeur

: Haras des Eclos

Acheteur

: Highflyer Bloodstock

David

Powell a remporté cette fille de la bonne Vie de Reine (lauréate du Prix Edmond

Barrachin, Gr3), une famille qu’il connaît bien puisqu’il avait aussi acheté sa

soeur, Las Ventas (Poliglote), placée de Listed sur les haies. « Elle va aller

à l’entraînement chez Guillaume Macaire, qui entraînait sa mère et sa soeur, et

qui connaît donc parfaitement sa famille. C’est une grande et belle jument, qui

se déplace très bien. J’avais acheté sa soeur dans le même ordre de prix. »

 

LE BEC

REJOINT SON FRERE, TOCCA FERRO, EN GRANDE-BRETAGNE

# 44

HONGRE (3ANS) 55.000 € SMADOUN & LA PELODE PAR DRESS PARADE

Vendeur

: Sarl Le Ronceray

Acheteur

: GH Bloodstock

Gerry

Hoghan a remporté ce poulain alezan pour 55.000 €. Il l’a acquis pour Tim Syder

et Emma Lavelle, entraîneur anglais. « Emma a dans ses boxes, son frère, Tocca

Ferro, qui est tout bon, et elle a également The Last Night, un 4ans très

prometteur. C’est un poulain très athlétique, et nous espérons qu’il fera aussi

bien que ses aînés. »

 

LA

PLUPART DES "COHEN" RESTERONT CHEZ THOMAS TRAPENARD

Thomas

Trapenard présentait vingt-deux chevaux suite à la réduction d’effectif de la

succession de Claude Cohen. C’est à contrecoeur qu’il avait amené ses chevaux à

Saint-Cloud, tentant d’en acheter la plupart. Il en a finalement récupéré douze

pour un peu plus de 250.000 €. « Si j’avais eu les moyens, je les aurais tous

rachetés, confie l’entraîneur mansonnien. Ce sont des chevaux que je connais

très bien, sur le bout des doigts puisqu’ils viennent tous de chez moi. J’ai

essayé d’acheter les meilleurs et je m’en sors bien. Celui que j’estime le plus

n’est d’ailleurs pas forcément celui qui a été acheté le plus cher. » C’est le

courtier Marc-Antoine Berghgracht qui a signé tous les bons des transactions en

faveur de Thomas Trapenard et ce dernier nous a confié à l’issue de la vente :

« On a fait ça en souvenir d’une belle histoire qu’on a vécu ensemble. Celle de

Don’t Be Shy, un cheval qu’on avait ensemble et qui nous a apporté quelques

très bons moments. » Thomas Trapenard a notamment racheté Le Choix (Choisir),

un poulain qui a débuté par une deuxième place dans le Prix Wild Monarch (L),

ou encore Soleil de Sivola (Discover d’Auteuil), qui a triomphé dans le Prix La

Périchole (Gr3) l’année dernière. Soulignons également que Taratata Sivola (Assessor)

a été acheté 50.000 € par HB Bloodstock (Hubert Barbe) pour David Pipe.

L’entraîneur anglais avait apprécié sa performance dans le Prix Katko, où il a

conclu deuxième, le jour de la sortie de son champion Grands Crus (Dom Alco).

D’autant que Taratata Sivola est encore novice, un avantage pour la future

saison d’obstacle outre-Manche.