Avoir couru a 2ans : une experience quasi indispensable pour le "jockey club

Autres informations / 31.05.2011

Avoir couru a 2ans : une experience quasi indispensable pour le "jockey club

Il n’y a

pas de secret. Depuis que le "Jockey Club" a été ramené sur 2.100m,

les chevaux qui ont terminé dans le trio de tête avaient montré une certaine

qualité à 2ans. Soit ils s’étaient placés de Groupe, soit avaient gagné un bon

maiden. Il existe toujours des exceptions et Shamdinan, troisième du

"Jockey Club" 2007, en est une, tout comme Best Name, mais ce dernier

avait débuté, pour sa seule sortie à 2ans, directement dans un Gr3.

Statistiquement, depuis 2005, sur les dix-huit chevaux qui ont composé les

trios du "Jockey Club", seize avaient gagné au moins un maiden à

2ans. L’expérience acquise à 2ans n’est pas qu’une simple théorie. C’est un

atout qui aide à réussir dans le "Jockey Club" face à des

contemporains moins expérimentés. Cette année, sur les dix-neuf chevaux encore

engagés dans le "Jockey Club", sept n’ont pas gagné à 2ans : Baraan,

Sandagiyr, Saint Désir, Sano di Pietro, Colombian, Reliable Man et Absolutly

Yes.

STATISTIQUES

SUR LES CHEVAUX QUI N’AVAIENT PAS COURU A 2ANS DEPUIS 2000

Sur les

177 chevaux qui ont couru le "Jockey Club" depuis 2000, vingt

n’avaient pas couru à 2ans. Hormis Sulamani, mémorable gagnant en 2002, aucun

n’a pu terminer dans les trois premiers. Pourtant, parmi ces chevaux, certains

étaient loin d’être les plus mauvais de leur génération, comme Montmatre,

Zambezi Sun et Scorpion. Gagner le "Jockey Club" sans avoir couru à

2ans, c’est possible, mais cela reste très rare. Depuis 1980, outre Sulamani,

cinq autres gagnants du "Jockey Club" avaient débuté à 3ans :

Policeman, Natroun, Polytain, Hernando et Dream Well. Tous à l’époque du

"Jockey Club" sur 2.400m. Cette année, sur les dix-neuf encore

engagés, quatre n’ont pas couru à 2ans : Sandagiyr, Saint Désir, Sano di Pietro

et

Reliable Man.