Business class fait parler la "ligne" d’haya landa

Autres informations / 21.06.2011

Business class fait parler la "ligne" d’haya landa

RÉSULTATS

maisons-Laffitte,  Lundi

Deuxième du Prix des Tertres (B) derrière Haya Landa

(Lando), excellente quatrième du Prix de Diane-Longines (Gr1) ensuite, Business

Class (Aussie Rules) disposait d’une toute première chance dans le Prix

Nikellora (B). Et la pensionnaire d’Élie Lellouche ne l’a pas laissée passer en

s’imposant sûrement. Pour son quatrième essai au niveau "B", les

trois premiers s'étant soldés par des places, Business Class a enfin brisé la

glace. « C’est une bonne pouliche qui va dans tous les terrains, nous a précisé

son mentor. Elle a déjà bien fait sur du bon terrain.

Désormais, elle va devoir monter de catégorie en courant une

Listed voire un Gr3. » Business Class a été élevée conjointement par Élie

Lellouche et son propriétaire, Francis Teboul. L’entraîneur nous a rappelé : «

J’ai toujours entre quatre et cinq poulinières que j’élève au Haras de Bois

Roussel. »

Toujours en deuxième position derrière merville (Montjeu)

qui animait la course, Business Class lui a pris le meilleur pour passer le

deuxième poteau et a gagné nettement devant sallen (Oratorio) qui a fini

plaisamment pour souffler le premier accessit à l’animatrice.

 

 

3x3 sur danzig

Élevée par Francis Teboul et Élie Lellouche, Business Class

est une fille d’affaire Classée (Anabaa), que l’on n’a pas vue courir. Cette

dernière a déjà produit american trilogy, gagnant de Listed, et inside man

(Hawk Wing), bien connu dans les gros handicaps. Deuxième mère de Business

Class, Lady for a day (Kendor) portait la casaque du Cheikh Mohamed al Maktoum

et s’était imposée pour ses débuts à Compiègne. Elle est une fille de model

Girl (Lyphard), troisième de Gr3 sur 2.100m et génitrice d’arousal (Rousillon),

lauréate du Prix du Calvados (Gr3) en 1989. On remarquera dans le pedigree de

Business Class l’inbreeding 3x3 sur danzig.