Coventry stakes (gr2) : power gagne la bataille des "coventry

Autres informations / 14.06.2011

Coventry stakes (gr2) : power gagne la bataille des "coventry

À

l’issue d’une lutte acharnée, le représentant de Coolmore, Power (Oasis Dream),

est venu a bout de Roman Soldier (Holy Roman Emperor), lui prenant un minime

avantage sur le poteau. Favori de l’épreuve (4/1 face à 22 adversaires), Power

à longtemps patienté, dans le peloton du rail côté tribunes. Ses adversaires

sont venus à lui, puis il s’est montré très lutteur pour pouvoir s’imposer. «

Je suis très content, déclarait Aidan O’Brien, son entraîneur. Ryan Moore a

monté une belle course. Power est un cheval dur et déjà très combatif malgré son

jeune âge. Il est puissant et a beaucoup de force, contrairement à beaucoup de

2ans. D’après Ryan, Power doit pouvoir être rallongé sans trop de problème. »

Sur la foi de cette victoire,  Power est

déjà le favori des prochaines "Guinées" de Newmarket. Il est proposé

à 12/1. La dernière victoire dans cette épreuve pour Aidan O’Brien remonte à

2007. C’était avec le futur classique Henrythenavigator (Kingmambo). Il faut

signaler que les commissaires ont ouvert une enquête. Power et Roman Soldier se

sont entrechoqués dans la phase finale. Mais le résultat n’a pas été modifié.

Jeremy Noseda n’est pas déçu Entraîneur de Roman Soldier, Jeremy Noseda n’était

pas déçu d’être battu de si peu et disait : « Je suis fier de mon cheval. Il a

réalisé une grande performance et je pense que vous allez encore entendre

parler de lui.» Comme Power, Roman Soldier en était à sa troisième sortie. Il

venait de gagner facilement son maiden à Leicester de trois longueurs et demie.

ITALO

HORS DU COUP

Le

pensionnaire de Wesley Ward, Italo (With Distinction), n’a pu terminer qu’à une

décevante dernière place. Facile gagnant d’un maiden à Longchamp sur 1.000m, il

a voulu aller devant après être sorti avec un très léger temps de retard ce

mardi. Mais, dès la mi-course, son action était raccourcie et Italo est rentré

dans le rang.

UN

BAPTÊME DONT SE SOUVIENDRA JEFFREY SANCHEZ

Jeffrey

Sanchez, le jockey de l’entraîneur Wesley Ward, montait pour la première fois

de sa carrière en Angleterre, à l’occasion des Coventry Stakes (Gr2). Le jockey

américain gardera un mauvais souvenir de cette première monte. Associé à Italo

(With Distinction), il a reçu une suspension de quatre jours, pour avoir donné

des coups de cravache en rafale à sa monture.