Deception pour la premiere d’osarus a maisons-laffitte

Autres informations / 11.06.2011

Deception pour la premiere d’osarus a maisons-laffitte

Ambiance

morose pour la vente Osarus de chevaux à l’entraînement. Avec seulement 17

chevaux vendus, sur les 47 finalement présentés, le bilan est évidemment très

décevant pour l’agence. De nombreux absents de dernière minute (plus de 20

numéros) sont venus “plomber” un peu plus le résultat. Emmanuel Viaud, qui

officiait à la tribune, analyse : « Je suis très déçu que l’on n’ait pas vendu

les bons lots, comme Celtill ou même un cheval comme Spahis de Gravelle, qui

venait de se placer en province. S’il est logique que les entraîneurs dont les

boxes sont déjà pleins n’investissent dans des chevaux à 1.000€ ou 2.000€,

c’est plus étonnant pour des chevaux un peu “au-dessus”. Nous voulions offrir

une vente de service. Certes, nous sommes encore en rodage, mais les résultats,

et plus encore le taux de vendus, sont décevants. Nous réfléchissons à un

breeze-up, l’an prochain, sur une PSF, axé sur la précocité et dans un créneau

de prix qui permettraient aux propriétaires avec un budget limité de pouvoir

investir. » Guy Cherel faisait partie des entraîneurs présents à

Maisons-Laffitte. Il présentait plusieurs chevaux, dont Zianabaa (Anabaa Blue),

qu’il a racheté pour 10.000€ : « J’ai joué le jeu en présentant quelques

chevaux, et je suis un peu triste pour Osarus. Moi, je n’ai pas besoin de

chevaux, mais je ne comprends pas pourquoi des jeunes n’investissent pas dans

des chevaux à 1.000€ ! Je me souviens que j’avais acheté l’un de mes premiers

chevaux, avec qui j’ai d’ailleurs gagné à Pau, pour 4.000 francs, plus une

selle ! Il faut savoir se lancer. Le problème, c’est qu’il a fallu inscrire les

chevaux il y a trois mois. Il faudrait pouvoir les inscrire au dernier moment,

car ce genre de ventes est l’idéal quand on veut dissoudre une association par

exemple. Mais, garder un cheval dont on veut se séparer pendant trois mois,

avec les frais de pension que cela implique, 

c’est compliqué pour un propriétaire… »Le top-price, à 5.500€, a

d’ailleurs été réalisé par l’un de ses chevaux, Drive Away (Gold Away). Il a

été acheté par Thierry Poché. La bonne Arrêt Station (Johann Quatz), gagnante

de Listed, en haies, a été achetée à l’amiable pour 13.000 euros par BLM

Bloodstock.