King’s stand stakes (gr1) : prohibit dans le "bon wagon"… au contraire de mar adentro

Autres informations / 15.06.2011

King’s stand stakes (gr1) : prohibit dans le "bon wagon"… au contraire de mar adentro

Comme

souvent dans les épreuves de sprint, il fallait être dans le "bon

wagon" pour prétendre disputer l’arrivée des King’s Stand Stakes (Gr1).

Prohibit (Oasis Dream), récent deuxième du Prix du Gros-Chêne (Gr2) derrière

Wizz Kid (Whipper), s’élançait de la stalle 14, Star Witness (Starcraft),

deuxième, de la stalle 18, Sweet Sanette (Jallad), troisième, de la stalle 10

et Overdose (Starborough), quatrième, de la stalle 15. Sweet Sanette a été

l’une des plus rapides à l’ouverture des boîtes, et elle a montré le chemin,

alors qu’Overdose était tout près. Prohibit et Star Witness bénéficiaient d’un

parcours de rêve dans leur sillage, et dans les cent derniers mètres, il était

clair que la victoire allait se jouer entre ces deux-là. Prohibit, qui excelle

sur 1.000m mais ne tient pas un mètre de plus, selon son entraîneur, remporte à

6ans son premier succès de Groupe. Il devrait maintenant être dirigé vers les Nunthorpe

Stakes (Gr1), à York, en août. Prohibit en était à sa quatrième sortie en moins

d’un mois, mais Robert Cowell, son entraîneur, a confié que le cheval adorait

courir et qu’il s’améliorait à chaque sortie. L’australien Star Witness

pourrait connaître un programme plus exigeant encore, car Danny O’Brien a

déclaré qu’il n’avait pas fait le déplacement pour une seule course, et que le

cheval était susceptible de courir samedi les Golden Jubilee Stakes (Gr1). Star

Witness est aussi engagé dans le July Cup (Gr1), début juillet à Newmarket.

Sweet Sanette effectuait aussi un long déplacement. La sprinteuse hongkongaise

a très bien couru, et son entourage n’exclut pas un nouveau voyage en Europe

pour disputer les Nunthorpe Stakes. L’arrivée de ce premier sprint de haut

niveau a donc été particulièrement cosmopolite, mais la victoire est tout de

même revenue à un britannique…

MAR

ARDENTRO DU MAUVAIS COTE DE LA PISTE

Mar

Ardentro (Marju) avait le désavantage de s’élancer du mauvais côté de la piste.

Le pensionnaire de Richard Chotard n’a pas démérité en prenant la neuvième

place. Il a fait un bon bout, mais, compte tenu de sa situation sur la piste,

il n’a pu inquiéter les premiers. Et pourtant, Mar Ardentro a déjà fait jeu

égal avec Prohibit, voire mieux puisqu’il l’avait nettement battu dans le Prix

de l’Abbaye de Longchamp (Gr1). Son entraîneur, Richard Chotard, disait : « Le

cheval est encore resté dans les boîtes, il ne démérite pas et a fini dans le

"mauvais wagon". C'est dommage, d'autant plus qu'on a déjà lutté avec

le gagnant. » Johan Victoire, jockey de Mar Adentro, ajoutait : « Le cheval

court très bien. Malheureusement, on est dans le" mauvais wagon",

autrement on aurait pu espérer mieux. »