Le grand voyageur mores wells réussit son escale dans le "défi

Autres informations / 20.06.2011

Le grand voyageur mores wells réussit son escale dans le "défi

LYON-PARILLY, Dimanche –

Grand Prix de Lyon Mérial 5e étape du Défi du Galop

LE GRAND VOYAGEUR MORES WELLS

RÉUSSIT SON ESCALE DANS LE "DÉFI"

Irlande, France, Angleterre,

Hongkong, Suède, Canada, Japon...Mores Wells (Sadler’s Wells) représente la mondialisation

du pur-sang à lui tout seul. Après avoir débuté sa carrière en Irlande, avant

de la poursuivre en France, il a sillonné tous ces pays, enlevant un Gr3 à Taby

en Suède et terminant deuxième du Canadian International (Gr1). Il était alors

entraîné par Richard Gibson. Désormais sous la responsabilité de Mikel

Delzangles, il a réussi à remporter le Grand Prix de Lyon Mérial (L), la

cinquième étape du Défi du Galop, pour son troisième essai dans le challenge

européen. Il avait auparavant échoué à Strasbourg sur une piste légère avant de

terminer deuxième du dernier Grand Prix de Nantes (L). Et, au regard de sa réputation

de grand voyageur, le Défi du Galop est fait pour lui, d’autant qu’il s’adapte

à toutes sortes de parcours. « C’est un cheval de classe, nous a déclaré son

jockey, Grégory Benoist. Il a fait l’arrivée de Grs1 à l’étranger. On était

confiant, d’autant qu’il avait bien travaillé. Mais il effectuait sa rentrée

[il n’avait plus couru depuis sa cinquième place dans une "B" sur le

sable deauvillais, ndlr] tout en rendant du poids. On a eu un excellent

parcours au sein du peloton et le cheval a pris du moral. Je pensais que nous

allions finir deuxième et après, il a eu son éclair de classe qui a fait la

différence. »

En quatre sorties à

Lyon-Parilly, Mores Wells n’a jamais déçu, terminant deux fois deuxième de

Listed et enlevant une course à conditions, avant de briller ce dimanche.

 

Grand Prix de Lyon Mérial (L)

Les bons transfuges de chez

Richard Gibson

Mikel Delzangles a reçu cette

année deux chevaux des boxes de Richard Gibson : Dunaden (Nicobar), vainqueur du

Prix de Barbeville (Gr3) pour son nouvel entraîneur, et, donc, Mores Wells, lauréat

de cette course principale.

Fait amusant, tous deux sont passés

par le Défi du Galop puisque Dunaden avait terminé deuxième du Prix Max Sicard (L)

et troisième du Grand Prix du Conseil Général des Alpes-Maritimes (L), deux

étapes du "Défi".

 

 

Chalsa tout près d’un premier

succès de Listed

Bon cheval de gros handicaps,

Chalsa (Kingsalsa) a bien failli gagner sa première Listed. À l’entrée de la ligne

droite, il est venu très vite et a bien prolongé son effort avant de légèrement

plafonner dans les tout derniers mètres, se faisant "taper" par Mores

Wells. « J’y ai cru, a confié son entraîneur, Patrick Khozian. J’aurais préféré

un numéro dans les stalles plus à l’extérieur car il aime venir à la fin. Il s’est

retrouvé tôt en tête et paye ses efforts ensuite. Il sera engagé dans le Grand

Prix de Vichy (Gr3), mais cette course sera encore plus relevée. » Attentiste dans

la seconde moitié du peloton, Jo all the Way (Gold Away) a fourni un bon effort

dans la ligne droite, terminant troisième. Il permet à son entraîneur de

revenir à deux longueurs de François Rohaut au classement des entraîneurs du Défi

du Galop.

 

 

Un fils d’une gagnante de Gr3

sur 3.200m

Mores Wells provient d’un croisement

tenue sur tenue puisque son père est Sadler’s Wells et sa mère, Endorsement

(Warning), a enlevé le Queen’s Vase (Gr3) sur 3.250m, lors du meeting de Royal Ascot

1999. Endorsement a également donné Galient (Galileo) deuxième de ce même Gr3 en

2006.Troisième mère de Mores Wells, Milly Moss (Crepello) a conclu quatrième des

Oaks d’Epsom (Gr1). Elle est la mère de Mill on the Floss (Mill Reef), trois fois

deuxième de Groupes sur 2.400m.