« le jockey qui sait le mieux ou est le poteau »

Autres informations / 04.06.2011

« le jockey qui sait le mieux ou est le poteau »

En 1980,

dans le Grand Prix de Saint-Cloud, Georges Doleuze s’était mis debout sur ses

étriers au passage du poteau, à l'image de Mickaël Barzalona, samedi, à Epsom.

Mais Dunette, sa partenaire, avait été déclarée dead-heat avec Shakapour,

piloté par Yves Saint-Martin. Pour André Fabre, qui a formé Mickaël Barzalona :

« Des jockeys français, c’est lui qui sait le mieux où est le poteau. » La

preuve - éclatante – en a été faite ce samedi…