Norfolk stakes (gr2) : bapak chinta confirme ses bons debuts

Autres informations / 17.06.2011

Norfolk stakes (gr2) : bapak chinta confirme ses bons debuts

Bapak

Chinta (Speightstown) venait de débuter victorieusement sur la piste

d’Hamilton. Ce jour-là, de bons bruits circulaient sur sa candidature et il n’a

pas donné beaucoup d’inquiétude à ses supporters. Il s’imposait sans effort par

trois longueurs d’avance et se présentait à Royal Ascot comme l’un des chevaux

les plus appuyés au betting. Bapak Chinta a élevé son niveau pour triompher

dans les Norfolk Stakes (Gr2) mais donne l’impression avoir encore une marge de

manoeuvre. Le poulain de Kevin Ryan a offert une première victoire à Royal

Ascot à son jockey, Phillip Makin, repoussant courageusement les attaques de

ses rivaux. « Je n’ai jamais monté un cheval comme lui, s’est exclamé son

jockey. Il ne me paraît pas être simplement un poulain précoce, je crois qu’il

est encore capable de bien mieux que ça. Pour ses débuts, nous pensions qu’il

n’avait que le tour à faire et la course s’est révélée d’un bon niveau, mais il

l’avait quand même fait très facilement. Aujourd’hui, c’était juste incroyable.

Il n’a pas trop aimé la surface ; il sera encore meilleur en bon terrain. Je

pense qu’il peut aller jusqu’à 1.200m, mais il a vraiment beaucoup de vitesse. J’étais

très confiant ces dernières semaines, mais quand le jour "J" arrive,

tout est remis en question, d’autant plus que le terrain s’était assoupli. Je

suis vraiment fier qu’il ait montré à quel point il est bon et en ce qui me

concerne, j’espère que c’est la première de nombreuses victoires à Royal Ascot.

» Bapak Chinta a tenu en respect l’outsider Boomerang Bob (Aussie Rules), qui

était propose à 25/1. Ce dernier devance de peu le protégé de Richard Hannon,

Crown Dependency (Acclamation). John Hills, l’entraîneur de Boomerang Bob, a

expliqué à l’issue de l’épreuve : « C’était une superbe course et c’est un

merveilleux petit cheval, qui est toujours à son travail. Il n’est pas grand,

mais son action compense largement. C’est seulement la deuxième fois qu’il voit

le gazon, ce qui est plutôt prometteur. »

LE PERE

DE LORD SHANAKILL

Bapak

Chinta est un fils de Speightstown (Gone West), un étalon américain qui fait la

monte pour 50.000 $ à Winstar Farms. Speightstown est bien connu en Europe, il

est le père de Lord Shanakill, vainqueur du Prix Jean Prat (Gr1) à Chantilly.

Speightstown était un champion sprinter, vainqueur du Breeders’ Cup Sprint

(Gr1) sur le dirt pour l’entraînement de Todd Pletcher.

PREMIER

GROUPE A ROYAL ASCOT POUR KEVIN RYAN

Kevin

Ryan, l’entraîneur de Bapak Chinta, a remporté la deuxième course de sa

carrière à Royal Ascot et la première au niveau Groupe. En 2006, il s’était

imposé dans le Buckingham Palace Handicap avec Uhoomagoo (Namaqualand). Kevin

Ryan totalise déjà 72 victoires cette année et se dirige vraisemblablement vers

la meilleure saison de sa carrière. Entraîneur public depuis 1998, son record

de victoires en une année est de 108 succès, qu’il a réalisé en 2008.

LA

DEROUTE DE WESLEY WARD

Everyday

Dave (Weather Warning) était le cinquième partant de l’entraîneur américain

lors de ce meeting de Royal Ascot. Jusqu’à aujourd’hui, son meilleur classement

était une quatrième place dans les Windsor Castle Stakes (L), obtenue avec

Gentlemans Code (Proud Accolade). Everyday Dave, qui s’engageait ici invaincu

en deux courses, n’a pas fait le poids face à ses adversaires et a conclu très

loin des premiers. Everyday Dave avait pourtant triomphé très facilement en

dernier lieu, de huit longueurs, dans le Prix Pensbury à Chantilly.