Prix baroud d’honneur (g) : dabirsim, un drole d’avion

Autres informations / 09.06.2011

Prix baroud d’honneur (g) : dabirsim, un drole d’avion

Bien

qu’inédit, Dabirsim (Hat Trick) avait été l'objet de beaucoup d’engouement et

était même le favori du Prix Baroud d’Honneur (G). Dès le début de la ligne

droite, on a compris pourquoi. Malgré un parcours en épaisseur, il a pulvérisé

l’opposition. Il s’impose avec dix longueurs d’avance face à des chevaux qui

avaient déjà couru et n’ont jamais pu l’accrocher.  Dabirsim succès à my Name is Bond (Monsieur

Bond) et il possède, à n’en pas douter, l’étoffe d’un très bon cheval. Nous lui

attribuons une JDG rising Star. Dabirsim est entraîné par Christophe Ferland,

qui expliquait après la course : « Dabirsim avait l’avantage de courir sur une

piste qu’il connaît bien. Mais face à des chevaux qui avaient déjà couru, ce

n’était pas si facile. Sur la piste, il a montré la qualité que l’on supposait

chez lui. Il devrait maintenant tenter sa chance dans une course black type en

région parisienne. » Acheté aux ventes de Deauville en août 2009, Dabirsim a

été placé au haras du Saubouas jusqu’au mois de décembre. Arrivé ensuite chez

Christophe Ferland, il a rapidement montré des moyens.

LE

PETIT-FILS D’UNE CHAMPIONNE

Élevé

par Michel Monfort, Dabirsim a pour mère une américaine, Rumored (Royal

Academy) qui a pris deux places aux États-Unis. À ce jour, son meilleur produit

a été Prefered Yield (High Yield), placé de Listed aux États-Unis. Rumored a

été achetée par Samuel Blanchard, pleine de Hat Trick, aux ventes de Keeneland

en novembre 2008, pour Michel Monfort. La deuxième mère de Dabirsim est Bright

Generation  (Rainbow Quest), championne

en Italie à 3ans. Elle a gagné les Oaks d’Italie (Gr1 à l’époque) et a aussi

terminé deuxième des Moyglare Stud Stakes (Gr1). Elle a produit Fathayer

(Volponi), gagnant de Gr3 en Italie.