Prix du gros-chene (gr2) : changement de programme gagnant pour wizz kid

Autres informations / 06.06.2011

Prix du gros-chene (gr2) : changement de programme gagnant pour wizz kid

 « J’avais donné le choix à son propriétaire.

Soit on court la Poule d’Essai pour être nulle part. Soit on la remet sur les

parcours de vitesse. », raconte Robert Collet après la victoire de Wizz Kid

(Whipper) dans le Prix du Gros-Chêne (Gr2). Pouliche au petit physique, Wizz

Kid ne sait faire qu’une chose, aller vite. Sa victoire dans ce Prix du

Gros-Chêne est un petit exploit, car elle n’a que 3ans. On connaît les

difficultés pour les jeunes chevaux d’affronter des aînés endurcis sur le

sprint. La dernière 3ans à avoir remporté ce Gr3 était Beauty is Truth

(Pivotal), qu’entraînait également Robert Collet. Elle avait, comme Wizz

Kid,  gagné le "Yacowlef" en

débutant. « Wizz Kid est une petite crevette, poursuit Robert Collet. Dans le

Prix Imprudence, cela s’était mal passé. Il fallait oublier cette course. Nous

avions commencé à préparer la Poule d’Essai, mais après en avoir parlé avec son

propriétaire, nous avons changé notre fusil d’épaule. C’est pour cela qu’elle

n’a pas couru le Prix de Saint-Georges. Elle n’y avait pas été engagée. Elle

n’est également pas engagée à Ascot. La vitesse est naturelle pour elle. Elle

poursuivra son programme sur les courses de vitesse. Concernant sa future

course, je ne sais pas, je dois en parler avec son propriétaire. » Jockey de

Wizz Kid, Ioritz Mendizabal ajoutait : « Je montais pour une place. J'ai alors

décidé de filer le cheval de Monsieur Nicholls [Inxile, ndlr] et je me suis dit

"on verra bien". Tout s'est ouvert, j'ai bénéficié d'une course

limpide. Nous avons fait la différence. »

UNE

ARRIVEE TRES SERREE

Sur le

poteau, une tête et une courte tête séparent les trois premiers. Ce trio a

toujours voyagé le long du rail, Wizz Kid suivant le futur deuxième, Prohibit

(Oasis Dream), qui lui-même était dans le sillage de l’animateur Inxile

(Fayruz). Ce dernier, logiquement installé favori sur la foi de sa victoire

dans le Prix de Saint-Georges (Gr3) a très bien couru, n’étant battu que dans

les ultimes foulées. Après un hiver à Meydan fait de haut et de bas, Prohibit

revient peu à peu à son meilleur niveau. Son entraîneur, Robert Cowell,

analysait après la course : « Prohibit peut courir dans de grandes courses,

comme les King Stand Stakes. Il est en forme et il ne nous a pas déçus

aujourd’hui. Je ne pense pas qu'ils soient allés si vite que cela aujourd’hui.

Car Prohibit est toujours un peu débordé dans un parcours et, cette fois, il

était "facile" tout le temps. »

LA

VITESSE DANS LES GENES

Élevée

par Ballylinch Stud (John O’Connor), le haras où était stationné son père,

Whipper, à l’époque de sa conception (il fait désormais la monte en France, au

Mézeray), Wizz Kid est le premier produit de Lidanski  (Soviet Star), une sprinteuse qui a montré

suffisamment de qualité pour prendre la deuxième place d’une Listed sur 1.200m

à Leopardstown. Cette dernière a mis au monde en 2009 un fils de Lawman, autre

étalon de Ballylinch. Lidanna (Nicholas), la deuxième mère de Wizz Kid, est une

double lauréate de Gr3 en Irlande. Elle a remporté les Greenland Stakes sur

1.200m au Curragh et les Ballyogan Stakes sur 1.000m à Leopardstown. Au haras,

Lidanna a donné trois chevaux qui se sont illustrés sans gagner au niveau

Listed, dont Prince Monalulu (Intikhab) et Yaa Wayl (Whipper). Lidanna est une

soeur utérine de Shapely Star (Rusticaro) une double gagnante de Listed en

République Tchèque, dont les 1.000 Guinées locales.